Nouvelles lignes directrices pour la Suisse numérique

Berne, 06.09.2018 - Le Conseil fédéral souhaite que la Suisse exploite au mieux les opportunités de la numérisation. C'est pourquoi, le 5 septembre, il a adopté sa stratégie "Suisse numérique" pour les deux prochaines années. Dans ce cadre, il créera notamment un groupe de travail sur l'intelligence artificielle et soutiendra des initiatives dans le domaine des villes intelligentes (smart cities). En outre, l'administration fédérale intensifie le dialogue avec les acteurs intéressés ou concernés, en particulier les cantons.

La stratégie "Suisse numérique" 2018 définit les objectifs à atteindre ainsi que les lignes directrices en lien avec la numérisation dans tous les domaines déterminants de la vie. Elle remplace la stratégie 2016 du même nom et fixe de nouveaux thèmes prioritaires pour les deux prochaines années:

  • Le Conseil fédéral va créer un groupe de travail interne à l'administration fédérale sur la question de l'intelligence artificielle. Placé sous la direction du Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI), ce groupe devra permettre l'échange de connaissances et d'opinions ainsi que la coordination des positions de la Suisse dans des instances internationales. Il présentera au Conseil fédéral d'ici l'automne 2019 un aperçu des mesures existantes, une évaluation des nouveaux champs d'action et des réflexions une utilisation transparente et responsable de l'intelligence artificielle.
  • Le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) préparera d'ici mi-2019 un concept et un plan de mesures visant à soutenir les villes, les communes et les cantons dans le développement de Smart Cities, Smart Villages und Smart Regions (villes, villages et régions intelligents).
  • La numérisation accroît la complexité des tâches de l'administration fédérale. C'est pourquoi le Conseil fédéral entend encourager le recours à des méthodes de travail et à des formes de collaboration innovantes et interdisciplinaires. A cette fin, les départements fédéraux et la Chancellerie fédérale examineront d'ici mi-2019 à quels thèmes spécifiques se prêterait une approche expérimentale indépendante des structures existantes et des activités quotidiennes et comment concrétiser celle-ci.
  • D'ici fin 2018, le Conseil fédéral renforcera son dialogue avec les cantons sur les grandes questions ayant trait à la numérisation.

Mise en œuvre concrète

Les activités de mise en œuvre de la stratégie par l'administration fédérale sont publiées dans un plan d'action mis à jour annuellement et qui concrétise l'orientation de la stratégie. Ce plan d'action porte sur de nombreux domaines de la vie et champs d'action, tels que la numérisation dans les secteurs des transports, de l'énergie, l'éducation, de la recherche, l'économie, la protection des mineurs, la cyberadministration et les cyberrisques. La Suisse numérique est un ouvrage collectif des autorités à tous les échelons étatiques, de l'économie, des milieux scientifiques, de la société civile et de la politique. Les projets d'importance nationale réalisés par des acteurs extérieurs (p. ex. des initiatives dans le domaine de la recherche ou des projets en matière de technologie et de numérisation) peuvent désormais figurer dans le plan d'action.

Le Groupe interdépartemental "Suisse numérique" de l'Administration fédérale, placé sous la présidence du DETEC, assure la mise en œuvre coordonnée et ciblée de la stratégie. Comme jusqu'ici, il reste soutenu dans ses tâches administratives et liées au contenu par la direction opérationnelle "Suisse numérique" de l'Office fédéral de la communication (OFCOM). La Conférence des secrétaires généraux (CSG) doit désormais être davantage impliquée dans les travaux de mise en œuvre de la stratégie.

Développement commun de la stratégie

L'administration fédérale ne peut pas façonner seule la Suisse numérique: les milieux économiques, scientifiques et politiques ainsi que la société civile doivent également être impliqués. La stratégie est donc conçue comme une démarche multipartite. Le Conseil fédéral invite les différents groupes concernés à apporter leur contribution à une Suisse numérique sur la base des lignes directrices précitées et à échanger leurs points de vue sur le développement continu de la stratégie et de ses activités de mise en œuvre ("Dialogue numérique").

Le développement de la nouvelle stratégie s'est déroulée en plusieurs étapes et par des échanges avec toutes les parties prenantes. Lors de la Conférence nationale "Suisse numérique", le 20 novembre 2017, des thèmes centraux de la stratégie ont été discutés. En mars 2018, l'OFCOM a mené une enquête en ligne sur les objectifs de la stratégie; il a reçu environ 900 réponses. Les résultats de la conférence et de l'enquête ont été discutés et évalués le 10 avril 2018 dans le cadre d'un atelier d'experts regroupant des représentants de la Confédération, de l'économie, des milieux scientifiques et de la société civile. 


Adresse pour l'envoi de questions

Service de presse, Office fédéral de la communication OFCOM
Tél. +41 58 460 55 50, media@bakom.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Office fédéral de la communication
http://www.ofcom.admin.ch

Secrétariat général du DDPS
http://www.vbs.admin.ch

swisstopo – Office fédéral de topographie
http://www.swisstopo.admin.ch

Zeitungsständer

Abonnement aux news

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/actualite/medienmitteilungen.msg-id-72053.html