Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) constitue, pour les quelque 30 Etats membres qui la composent, une plateforme pour l’évaluation et l’amélioration de leurs politiques dans les domaines de l’économie, des finances, de l’éducation, de la science, du social, de l’environnement et du développement. La Suisse a été parmi les 20 pays parties à la Convention instituant l’OCDE qui est entrée en vigueur en 1961.



Que fait l’OCDE?

L’OCDE constitue, pour ses Etats membres, une plateforme pour discuter, mettre à jour et améliorer leurs politiques dans les domaines de l’économie, des finances, de l’éducation, de la science, du social, de l’environnement et du développement. Dans le contexte de la globalisation, l’OCDE offre aux gouvernements un forum où ils peuvent échanger des informations, partager leurs expériences et chercher des solutions à des problèmes communs. Une grande importance est attachée à une meilleure coordination et à la cohérence des politiques nationales et internationales en matière d’éducation.

Comment travaille l’OCDE?

L’OCDE et son Secrétariat élaborent des statistiques, des analyses et des prévisions économiques et sociales. Les gouvernements des pays membres se regroupent régulièrement en comités pour comparer leurs expériences (peer reviews), chercher des réponses à des problèmes communs, identifier de bonnes pratiques, développer des standards internationaux et coordonner leurs politiques nationales et internationales.

Qu’apporte l’OCDE à la Suisse?

En tant que plateforme internationale, l’OCDE offre à la Suisse la possibilité de défendre ses intérêts, de participer à la définition de standards internationaux et de bénéficier d’un forum pour un apprentissage systémique et interinstitutionnel par les pairs (peer learning). La Suisse a en outre participé à des études de cas de différents pays sur la formation professionnelle: Learning for jobs, Skills beyond School et Systemic Innovation in Vocational Education and Training.

Ce sont les travaux de la Direction de l’éducation et des compétences (EDU), de la Direction de la science, de la technologie et de l’industrie (STI) et du conseil d’administration PISA qui revêtent une importance toute particulière pour le SEFRI. La Suisse est représentée dans deux organes pertinents pour la formation professionnelle: le Group of national experts on vocational education and training (organe spécialisé) et l’Education Policy Committee EDPC (organe de pilotage).

Dans ces organes, la Suisse s’engage activement pour une meilleure compréhension, une visibilité accrue et une bonne perception de la formation professionnelle suisse à l’échelle internationale. La Confédération et les cantons participent conjointement au programme PISA (programme international pour le suivi des acquis des élèves) qui a pour but d’évaluer tous les trois ans les compétences des jeunes en lecture, en mathématiques et en sciences, et d’établir des parallèles entre les différents pays participant à cette étude.

Parmi ses activités dans le domaine de l’éducation figurent notamment:

  • le développement d’indices,
  • la comparaison de systèmes,
  • des études de cas de différents pays,
  • des études sur des questions d’actualité en matière d’éducation.

Informations complémentaires

Contact

SEFRI, Benedikt Hauser

Chef suppléant de la division Coopération en matière de formation
T +41 58 462 68 32

Imprimer contact

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/bildung/cooperation-internationale-en-matiere-de-formation/organisation-de-cooperation-et-de-developpement-economiques--ocd.html