2.6 Éducation au développement durable

La formation au développement durable encourage l’acquisition de compétences permettant aux personnes en formation de participer activement et de manière autonome à la gestion du présent et de l’avenir et d’assumer leurs responsabilités vis-à-vis de la société et de l’environnement. La préservation et l’utilisation durable des ressources naturelles et de l’énergie doivent en particulier être prises en compte dans la formation professionnelle initiale et transmises sous la forme d’instructions concrètes. La Confédération soutient en ce sens les organes responsables et recommande, lors de l’examen quinquennal ou de la création d’une nouvelle ordonnance sur la formation, de formuler des compétences spécifiques au champ professionnel correspondant.



2.6.1 Prise en compte du développement durable

fingerzeig

Formation professionnelle initiale: encourager les compétences en matière de préservation et d’utilisation durable des ressources naturelles

Le domaine du développement durable est d’une importance primordiale pour le potentiel d’innovation et la compétitivité de l’économie suisse. Les objectifs relatifs au développement durable incluent les aspects sociaux, économiques et écologiques ainsi que l’interdépendance de ceux-ci. La Confédération accorde une grande importance à la formation d’une main-d’œuvre qualifiée capable de répondre aux attentes dans ces domaines. Des compétences en matière de développement durable sont très demandées dans les professions tournées vers l’avenir.


2.6.2 Fiches d’information cleantech

Une fiche d’information cleantech a été élaborée pour chaque formation professionnelle initiale. Ce document est destiné aux organes responsables qui désirent exploiter le potentiel d’optimisation en matière de cleantech. Il décrit l’importance des cleantech pour la formation professionnelle initiale, signale les thèmes cleantech présents et les thèmes comprenant un potentiel d’amélioration et fait des propositions concrètes visant à améliorer leur intégration.


2.6.3 Conseil

fingerzeig


L’OFEV et l’OFEN soutiennent les organes responsables.

Au besoin, l’OFEV, en tant que point de contact, et l’OFEN conseillent les responsables des professions dans les différentes phases du processus, communiquent les coordonnées des interlocuteurs spécialisés ou fournissent des informations spécifiques sur les thèmes en rapport avec les ressources et l’énergie.

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/bildung/formation-professionnelle-initiale/handbuch-prozess-der-berufsentwicklung/2-aspekte-der-berufsentwicklung/2-6-bildung-fuer-nachhaltige-entwicklung.html