Examen de cohérence des examens fédéraux et des examens fédéraux supérieurs

Les organes responsables des examens fédéraux définissent la qualité de ces derniers au travers de leur conception et de leur mise en œuvre. Ils déterminent ainsi le niveau de qualification des professionnels de la branche dans le domaine de la formation professionnelle supérieure. Il est donc dans l’intérêt des organes responsables d’organiser des examens de haute qualité qui correspondent au niveau d’exigence de la profession. Les règlements d’examen, qui servent de base aux examens fédéraux, définissent les conditions d’admission, le profil de la profession, les compétences à acquérir, la procédure de qualification et le titre correspondant légalement protégé.

En vue d’assurer la qualité des examens fédéraux (art. 8 LFPr), le SEFRI propose depuis le 1er juillet 2015 aux organes responsables des examens fédéraux de faire examiner leurs examens par des instituts ou des spécialistes indépendants sous l’angle de la cohérence et de la qualité.

L’examen de cohérence constitue un instrument d’analyse de l’examen permettant à l’organe responsable d’obtenir des indications pour le développement de la cohérence et de la qualité de l’examen.

Financé par le SEFRI (voir ci-dessous), l’examen de cohérence est facultatif: il peut être effectué à la demande soit de l’organe responsable, soit de la division Formation professionnelle supérieure du SEFRI.

L’examen de cohérence peut prendre deux formes différentes. Selon sa forme, le moment auquel il est effectué diffère. La cohérence et la qualité sont aussi examinées selon des critères différents:

Examen de consistance de type 1

L’examen de cohérence de type 1 est effectué lors de l’élaboration ou de la révision d’un examen professionnel ou d’un examen professionnel supérieur et avant la publication du règlement d’examen en question dans la Feuille fédérale. La «cohérence» se réfère à la concordance du règlement d’examen et des directives y afférentes, en particulier du profil de la profession, des compétences opérationnelles et du niveau d’exigence, dans le but d’assurer la coordination des différentes composantes. La «qualité» se fonde sur les principaux critères de qualité qui doivent être remplis dans le cadre d’un examen fédéral.

Examen de consistance de type 2

L’examen de cohérence de type 2 porte sur un examen fédéral existant. Dans ce cas-là, la «cohérence» est reflétée par la conformité de l’examen avec les dispositions du règlement d’examen et des directives y afférentes. Par «qualité», on entend la prise en compte des principaux critères de qualité qui doivent être remplis dans le cadre d’un examen organisé de manière professionnelle.

Financement

Le SEFRI verse une indemnisation forfaitaire de 5000 francs (TVA et évent. frais inclus) pour chaque examen de cohérence effectué par un institut ou par un spécialiste indépendant.

Si l’examen de cohérence est effectué en même temps pour un examen professionnel et pour un examen professionnel supérieur du même champ professionnel, la somme de 10'000 francs (2 x 5000 francs) est versée. Dans ce cas, chaque examen de cohérence est réalisé en intégralité. Les deux rapports correspondants doivent faire mention de la distinction claire entre les deux niveaux et de la coordination entre les examens.

Informations complémentaires

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/bildung/la-formation-professionnelle-superieure/informations-generales-concernant-les-examens-federaux/associations-de-branches/examen-de-coherence-des-examens-federaux-et-des-examens-federaux.html