Projet stratégique Formation professionnelle supérieure

Le SEFRI attache une grande importance à la formation professionnelle supérieure. Afin de pouvoir traiter de manière globale les questions liées au développement et au renforcement de la formation professionnelle supérieure, le SEFRI a lancé, début 2013, un projet stratégique dans lequel il pourra discuter de solutions avec les cantons et les organisations du monde du travail. Les résultats sont attendus en plusieurs étapes d’ici fin 2017 en ce qui concerne le financement, le positionnement et la reconnaissance de la formation professionnelle supérieure.

Avec la formation professionnelle supérieure, la Suisse dispose, au degré tertiaire, d’une offre de qualification supérieure à l’intention des professionnels qui a fait ses preuves et qui est appréciée par les entreprises. Les formations relient étroitement la théorie et la pratique, fournissent les spécialistes et les cadres dirigeants dont l’économie a besoin et contribuent à la compétitivité de la Suisse. Plus de 25'000 brevets et diplômes fédéraux sont décernés chaque année.

Défis

Suite à divers développements intervenus dans le système de formation professionnelle et dans l’ensemble du paysage suisse de la formation, la formation professionnelle supérieure est de plus en plus confrontée à de nouveaux défis:

  • La mobilité de la main-d’œuvre entraîne une internationalisation des diplômes.
  • La réorganisation des hautes écoles dans le cadre de la réforme de Bologne ainsi que la création et le développement des hautes écoles spécialisées (HES) exigent un positionnement clair de la formation professionnelle supérieure au degré tertiaire. Les hautes écoles ont en outre introduit des titres de formation continue (Master, Certificate et Diploma of Advanced Studies MAS, CAS et DAS) qui, en termes de prestige et de coûts, font en partie concurrence aux diplômes de la formation professionnelle supérieure.
  • Les titres de la formation professionnelle supérieure ne jouissent pas partout de la même considération dans la société que les titres académiques.
  • Des différences de systèmes de financement, non seulement entre la formation professionnelle supérieure et les hautes écoles, mais aussi au sein de la formation professionnelle et entre les cantons, doivent être clarifiées d’un point de vue financier.

Mesures actuelles

Le SEFRI a engagé plusieurs mesures en vue, d’une part, de renforcer la formation professionnelle supérieure et, d’autre part, d’améliorer sa reconnaissance au niveau national et international:

  • Dès 2013, il a notamment fait passer les subventions fédérales pour l’organisation des examens fédéraux de 25% à 60%, voire à 80% dans certains cas.
  • La Confédération soutient par ailleurs les organes responsables dans le cadre de la création et du développement des examens fédéraux et des filières de formation des écoles supérieures.

Etapes ultérieures du projet stratégique

Le projet stratégique permet d’approfondir les questions liées au financement ainsi qu’à l’amélioration du positionnement de la formation professionnelle supérieure au sein du système de formation, sur le marché du travail et dans la société, et d’intensifier la recherche de solutions.

Les principaux défis à relever dans ce contexte sont le subventionnement approprié des cours préparatoires aux examens professionnels fédéraux et professionnels fédéraux supérieurs, la question de la compréhensibilité des dénominations anglaises des titres de la formation professionnelle supérieure à l’échelle internationale, ainsi que la perméabilité et les débouchés de la formation professionnelle supérieure dans d’autres voies de formation.

La Confédération, les cantons et les organisations du monde du travail ont concrétisé les champs d’intervention par le biais des mesures ci-après:

Financement des cours préparatoires aux examens fédéraux
Dans le contexte du message FRI 2017-2020 approuvé le 24 février 2016, le Conseil fédéral a également soumis au Parlement une modification de la loi fédérale sur la formation professionnelle (LFPr) visant à introduire un nouveau régime de financement des participants aux cours préparatoires aux examens fédéraux. Le Parlement a adopté cette modification de loi en décembre 2016 dans le cadre du message FRI 2017-2020. Les modalités d’exécution du nouveau régime de financement seront définies dans l’ordonnance sur la formation professionnelle (OFPr). La consultation relative à la modification correspondante de l’OFPr s'est déroulée du 22 février au 30 mai 2017. La décision définitive du Conseil fédérale concernant ce projet est attendue en automne 2017. L’entrée en vigueur du nouveau régime de financement est prévue au 1er janvier 2018.

Informations complémentaires

Cadre national des certifications pour la formation professionnelle
(CNC formation professionnelle)
Le Conseil fédéral a adopté l’ordonnance afférente le 27 août 2014. Le texte est entré en vigueur le 1er octobre 2014. Le CNC formation professionnelle avec les suppléments aux diplômes et les descriptifs des certificats correspondants améliorera en particulier la comparabilité internationale des diplômes de la formation professionnelle supérieure.

Informations complémentaires

Dénomination anglaise des titres de la formation professionnelle
En novembre 2015, à la suite d’un processus associant les acteurs concernés, le SEFRI a approuvé les nouvelles dénominations anglaises des titres pour les diplômes de la formation professionnelle. Les dénominations des titres en anglais seront introduites dans le cadre de la mise en œuvre du CNC formation professionnelle ainsi que des suppléments aux diplômes et suppléments descriptifs des certificats afférents.

Informations complémentaires

Perméabilité entre la formation professionnelle supérieure et les hautes écoles spécialisées
Le SEFRI cherche à renforcer le dialogue entre les représentants de la formation professionnelle supérieure et ceux de hautes écoles spécialisées en ce qui concerne les interfaces entre ces deux structures de la formation tertiaire. La perméabilité doit être favorisée notamment dans les domaines qui présentent des offres parallèles des écoles professionnelles supérieures et des hautes écoles spécialisées (par ex. social, santé, économie). Dans ce contexte, la compétence en matière d’admission des diplômés de la formation professionnelle supérieure appartient à chaque HES. La Conférence des recteurs des hautes écoles suisses (swissuniversities) a adopté des recommandations relatives à l’admission des diplômés de la formation professionnelle supérieure à des études bachelor ainsi qu’à la prise en compte des acquis et de la pratique.

Swissuniversities/Kammer Fachhochschulen: Admission aux études à une HES. Best Practice

Marketing de la formation professionnelle supérieure
La visibilité et la réputation de la formation professionnelle supérieure doivent être améliorées. La formation professionnelle supérieure constitue un thème phare de l'actuelle campagne FORMATIONPROFESSIONNELLEPLUS.CH - la campagne faîtière de la formation professionnelle suisse. Le SEFRI évalue en outre les besoins en mesures de marketing supplémentaires en faveur de la formation professionnelle supérieure à l'aide d'un état des lieux des activités des différents acteurs (cantons, associations de branches, entreprises).

Informations concernant la formation professionnelle supérieure

Le SEFRI informe les milieux intéressés par courriel des derniers développements en lien avec la formation professionnelle supérieure ainsi que de l'état d'avancement du projet stratégique. En outre, le site Internet du SEFRI est actualisé de manière continue.

Inscription: Nouveautés de la formation professionnelle

Informations complémentaires

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/bildung/la-formation-professionnelle-superieure/projet-strategique-formation-professionnelle-superieure.html