EMBL, Laboratoire européen de biologie moléculaire, Heidelberg

embl

© EMBL 

Les membres du Laboratoire européen de biologie moléculaire fondé en 1974 sont l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, Croatie, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, Irlande, Island, Israël, l'Italie, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'EMBL encourage la coopération européenne dans le domaine de la recherche fondamentale en biologie moléculaire, met à disposition les infrastructures nécessaires et participe au développement continu d'une instrumentation avancée pour la biologie moderne.

Grâce à un programme de visiteurs, à un programme international de doctorat et à l'organisation de nombreux cours et ateliers, l'EMBL contribue puissamment à la formation des biologistes moléculaires européens d'aujourd'hui et de demain.

Par le nombre, la qualité et l'impact de ses travaux, l'EMBL s'est imposé comme un des tous premiers laboratoires de biologie moléculaire du monde et synonyme, outre-Atlantique, de recherche européenne de qualité en ce domaine. L'EMBL stimule la recherche en biologie moléculaire à l'intérieur de la communauté scientifique européenne grâce à des centaines de projets qui sont entrepris chaque année en coopération avec les laboratoires des Etats membres. Ses prestations de services en faveur des chercheurs européens sont unanimement reconnues comme un élément essentiel du maintien d'une recherche de haut niveau en biologie moléculaire.

L'EMBL a son siège central à Heidelberg, où travaillent près de 300 chercheurs; des groupes de recherche se consacrent à la génétique de la souris à Monterotondo, près de Rome, là où se situe le European Mutant Mouse Archives (EMMA). Deux antennes, à Hambourg et à Grenoble, permettent à l'EMBL et aux biologistes des pays membres de profiter des faisceaux de rayons X du synchrotron DESY (Deutsches Elektronen-Synchrotron) et de l'ESRF (European Synchrotron Radiation Facility), de même que des flux de neutrons de l'ILL (Institut von Laue-Langevin). Enfin, l'antenne de Hinxton, près de Cambridge, gère, sous le nom European Bioinformatics Institute (EBI), les plus importantes banques de données électroniques européennes pour la biologie moléculaire et abrite des archives de recherche dans le domaine de la bioinformatique. Au total, l'EMBL compte près de 1000 collaborateurs.

Participation suisse

Etroitement associée à la fondation du Laboratoire, la communauté scientifique suisse n'a cessé de soutenir une organisation dont elle retire tous les bénéfices énumérés plus haut. La Suisse contribue à 3,2% du budget annuel de l'EMBL de près de 71 millions €. Le crédit correspondant est géré par le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation SEFRI.

Informations complémentaires

Contact

SEFRI, Isabella Beretta

Conseillère scientifique
Organisations de recherche internationales

T +41 58 462 84 17

Imprimer contact

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/themes/cooperation-internationale-dans-le-domaine-de-la-recherche-scien/programmes-et-instruments-de-collaboration-pour-la-recherche-et-/embl--laboratoire-europeen-de-biologie-moleculaire--heidelberg.html