La recherche et l’innovation suisses en comparaison internationale (Partie B)

La deuxième partie a pour objectif d’examiner le positionnement international de la Suisse en matière de recherche et d’innovation en le comparant avec d’autres économies avancées et émergentes et en examinant son évolution au fil du temps. Les activités de recherche et d’innovation sont décrites par le biais d’une série d’indicateurs se référant aux investissements, aux interactions et aux performances.

Le système suisse de recherche et d'innovation s'avère très performant. Si l'on compare en effet la Suisse avec ses principaux concurrents et partenaires économiques, on constate qu'elle figure souvent parmi les pays les mieux classés en matière de recherche et d'innovation. De manière générale, les écarts entre pays ont toutefois tendance à s'amenuiser. Il convient donc de prêter une attention particulière aux domaines dans lesquels la Suisse est moins performante, ainsi qu'à ceux où elle pourrait perdre du terrain.

La Partie B couvre les thèmes suivants:

  • Conditions-cadres de la recherche et de l'innovation
  • Education et qualifications
  • Personnel actif dans le domaine de la recherche et de l'innovation
  • Dépenses dans le domaine de la recherche et de l'innovation
  • Financement de la recherche et de l'innovation
  • Participation aux programmes-cadres de recherche de l'Union européenne
  • Publications scientifiques
  • Brevets
  • Transfert de savoir et de technologie
  • Activités d'innovation des entreprises
  • Performance économique
  • La Suisse en comparaison avec quelques régions-phares de l'innovation

Les pays avec lesquels la Suisse est comparée sont l'Autriche, le Danemark, la Finlande, la France, l'Allemagne, l'Italie, le Japon, la Corée, les Pays-Bas, la Suède, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la Chine (pour autant que les données soient disponibles).

Au-delà de la comparaison avec d'autres Etats, la comparaison avec des régions d'innovation permet de mieux comprendre le positionnement international de la Suisse, car elle place la barre plus haut. En outre, elle correspond mieux aux structures propres de la Suisse - économie de petite taille, ouverte et fortement spécialisée - qu'une comparaison avec des pays aux vastes étendues. Les régions prises en compte pour l'analyse sont les suivantes: le Bade-Wurtemberg (D), la Bavière (D), la Lombardie/Piémont (I), la grande région de Paris (F), la grande région de Londres (UK) et la Nouvelle-Angleterre (USA).

Document

Graphiques

Contact

SEFRI, Sylvie Rochat

Responsable de projet

T +41 58 463 41 96

Imprimer contact

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/themes/la-recherche-et-linnovation-en-suisse/forschung-und-innovation-in-der-schweiz-2016/die-schweizer-forschung-und-innovation-im-internationalen-vergle.html