Le nouveau programme de promotion «Places d’apprentissage Covid-19» soutient des projets en faveur des jeunes et des entreprises

Berne, 15.05.2020 - La Confédération, les cantons et les organisations du monde du travail unissent leurs forces pour soutenir de manière ciblée les jeunes dans leur recherche d’une place d’apprentissage et aider les entreprises à combler leurs places vacantes. À cette fin, la Task Force «Perspectives Apprentissage 2020» mise sur pied par le conseiller fédéral Guy Parmelin a approuvé lors de sa réunion du 14 mai 2020 la mise en œuvre par la Confédération d’un programme d’action «Places d’apprentissage Covid-19». La Confédération pourra ainsi, dans le cadre de crédits existants, soutenir des projets répondant à ses priorités, notamment ceux ciblant le coaching et le mentoring des jeunes en recherche d’une place d’apprentissage, le maintien et la création de places d’apprentissage, l’attribution des places d’apprentissages vacantes, l’élaboration de nouveaux modèles de formation ou la prévention de résiliations de contrats d’apprentissage. Dans cette perspective, les cantons et les organisations du monde du travail disposent d’un large éventail de mesures éprouvées.

La Task Force «Perspectives Apprentissage 2020» procède régulièrement à une évaluation des répercussions du coronavirus sur le marché des places d’apprentissage. Les premières tendances rapportées par les cantons montrent des disparités régionales dans les effets sur le nombre de contrats d’apprentissage conclus. En Suisse alémanique, environ 70% des places à pourvoir avaient déjà été attribuées en avril 2020, comme les années précédentes. Les éventuelles répercussions du coronavirus ne seront donc probablement pas visibles avant le mois de mai. La Suisse romande et le Tessin commencent traditionnellement plus tard le processus de recrutement. Néanmoins, en se fondant sur les informations actuelles, un nombre plus faible de contrats d’apprentissage a été signé par rapport à l’année dernière, même en tenant compte de ce décalage. Les retours des cantons permettent d’entrevoir une corrélation entre les effets de la pandémie et l’évolution du nombre de contrats d’apprentissage conclus. Les prochaines semaines montreront dans quelle mesure on peut espérer un «effet de rattrapage» après la réouverture de certaines branches et de l’école obligatoire. La Task Force affine d’ores et déjà ses instruments de surveillance et publiera sa prochaine évaluation début juin.

Suite aux expériences passées de situations tendues sur le marché des places d’apprentissage, tous les cantons disposent à présent d’une palette de mesures qui ont fait leurs preuves pour soutenir les jeunes et les entreprises. À titre d’exemples, les promoteurs de places d’apprentissage cantonaux sont en contact direct avec les entreprises et peuvent les conseiller concernant la création ou le maintien de places d’apprentissage et les jeunes ont accès à un large éventail de services au moment de choisir une profession, notamment grâce au portail internet d’information de l’orientation professionnelle, universitaire et de carrière (www.orientation.ch) et à des offres de coaching et mentoring individuels. La Task Force publiera sur son site internet une liste de ces instruments éprouvés dans le but de promouvoir au niveau national les bonnes pratiques et les échanges d’expériences.

Afin de permettre d’étendre ou de perfectionner rapidement ces mesures en fonction des besoins, la Confédération met en œuvre un nouveau programme de promotion «Places d’apprentissage Covid-19». Les projets devront être proposés par une organisation nationale du monde du travail ou un canton, ou associer l’un ou l’autre de ces deux partenaires de la formation professionnelle. La Confédération financera ces projets exceptionnellement à hauteur de 80% des coûts (normalement 60%), s’ils sont soumis avant fin 2020 et se terminent avant la fin 2021. Les demandes de contributions relevant du domaine des places d’apprentissage seront traitées par le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation en priorité.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication
Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation SEFRI
medien@sbfi.admin.ch



Auteur

Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation
http://www.sbfi.admin.ch

Zeitungsständer

Abonnement aux news

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/actualite/communiques-de-presse.msg-id-79131.html