Le domaine des EPF poursuit sur sa lancée

Berne, 19.03.2021 - Le 19 mars 2021, le Conseil fédéral a adopté les rapports sur la réalisation des objectifs stratégiques par le domaine des EPF en 2020 et le rapport de gestion du Conseil des EPF. En 2020, les institutions du domaine des EPF ont à nouveau fait preuve d’un excellent niveau scientifique. Leurs chercheurs ont contribué de manière décisive à la gestion de la pandémie de COVID-19.

Le domaine des EPF a atteint, en 2020 aussi, les objectifs stratégiques définis pour la période stratégique 2017 à 2020 dans les domaines qui constituent le cœur de sa mission, à savoir l’enseignement, la recherche et le transfert de savoir et de technologie. La tendance à la hausse des effectifs d’étudiants s’est poursuivie à l’EPFZ et à l’EPFL. Avec une croissance de 4,7 % par rapport à l’exercice précédent, les deux EPF comptaient ensemble plus de 35 200 étudiants et doctorants en 2020. Comme par le passé, la plus forte croissance a été enregistrée dans le domaine de l’informatique et de la technologie de la communication.

Les classements internationaux attestent une nouvelle fois l’excellence de la recherche menée au sein du domaine des EPF. Au cours de l’exercice sous revue, plusieurs chercheurs issus d’institutions du domaine des EPF ont reçu des distinctions majeures, à l’exemple des prix scientifiques suisses Marcel Benoist et Latsis. En outre, 40 bourses du Conseil européen de la recherche (ERC-Grants), généreusement dotées et liées à une grande reconnaissance scientifique internationale, ont été attribuées à des chercheurs du domaine des EPF.

Au cours de l’année 2020, les chercheurs du domaine des EPF ont fourni des contributions essentielles dans la lutte contre la pandémie de COVID-19. Les institutions du domaine des EPF ont aussi participé dans une large mesure au renforcement du site de recherche suisse, entre autres par le biais de l’exploitation d’infrastructures de recherche onéreuses (notamment à l’Institut Paul Scherrer), de l’ancrage à long terme de la recherche énergétique dans les institutions ou de diverses initiatives dans le domaine de la numérisation.

Grâce à de nombreuses coopérations avec d’autres hautes écoles suisses, les institutions du domaine des EPF sont bien intégrées dans le paysage suisse des hautes écoles. En 2020, les deux EPF ont continué d’intensifier leurs coopérations avec les facultés de médecine et les hôpitaux universitaires, en particulier au travers de projets communs. Par ailleurs, les institutions du domaine des EPF sont des acteurs centraux du transfert de savoir et de technologie et contribuent grandement à la compétitivité et à la capacité d’innovation de la Suisse. L’année 2020 a vu la création de 66 spin-off dans le domaine des EPF, un chiffre record pour la troisième année consécutive. De plus, près de 600 nouveaux contrats de coopération ont été conclus avec des entreprises privées. Les institutions du domaine des EPF ont également poursuivi leur engagement visant à enthousiasmer les écoliers pour les disciplines MINT (mathématiques, informatique, sciences naturelles, technique). Elles ont aussi œuvré à la formation des enseignants, particulièrement en informatique.

Les institutions du domaine des EPF sont toujours considérées comme des employeurs attrayants. Le Conseil fédéral regrette toutefois que les mesures mises en place jusqu’à présent contre le mobbing, le harcèlement sexuel et les discriminations n’aient eu que trop peu d’effets. Il en va de même pour les efforts visant à augmenter la proportion de femmes. Le Conseil fédéral estime que les différentes mesures doivent maintenant être adaptées de manière ciblée.

Le domaine des EPF comprend les écoles polytechniques fédérales de Zurich (EPFZ) et de Lausanne (EPFL) ainsi que les quatre établissements de recherche suivants : l’Institut Paul Scherrer (PSI), l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL), le Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche (Empa) et l’Institut fédéral pour l’aménagement, l’épuration et la protection des eaux (Eawag). Le Conseil des EPF est l’organe stratégique de direction et de surveillance du domaine. Depuis 2017, conformément aux principes relatifs à la gestion des entités de la Confédération devenues autonomes, le Conseil fédéral dirige le domaine des EPF par le biais d’objectifs stratégiques. Il rend compte chaque année de la réalisation de ces derniers à l’Assemblée fédérale.

La Confédération est le principal bailleur de fonds du domaine des EPF. Directement ou indirectement, la contribution fédérale a représenté environ 90 % des revenus du domaine pour la période stratégique qui se terminait fin 2020.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DEFR
058 462 20 07
info@gs-wbf.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Zeitungsständer

Abonnement aux news

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/actualite/communiques-de-presse.msg-id-82743.html