Le Conseil fédéral souhaite que la Suisse adhère à l’observatoire international SKAO

Berne, 04.06.2021 - Avec le « Square Kilometre Array », le radiotélescope le plus sensible du 21e siècle, il sera possible d’étudier la formation des premières étoiles et galaxies. Ce radiotélescope est exploité par l’organisation internationale « Square Kilometre Array Observatory » (SKAO). Le Conseil fédéral propose au Parlement d’augmenter le crédit d’engagement déjà autorisé, afin de permettre à la Suisse d’adhérer à SKAO d’ici 2030. Le 4 juin 2021, il a transmis un message en ce sens au Parlement.

« Square Kilometre Array Observatory » (SKAO) est un observatoire international de portée mondiale déployé en Afrique du Sud et en Australie et piloté depuis Jodrell Bank, au Royaume-Uni. Avec le « Square Kilometre Array » (SKA), l’organisation internationale SKAO exploitera le radiotélescope le plus sensible du 21e siècle. On en attend des avancées révolutionnaires dans la compréhension de l’univers, principalement en ce qui concerne la formation et l’évolution des premières étoiles et galaxies. Le rôle du magnétisme cosmique, la nature de la matière noire, les formes de vie dans l’univers ainsi que l’énergie sombre et la gravitation figurent également parmi les domaines de recherche importants. Les coûts totaux de SKA sont évalués à 1986 millions d’euros.

Le 16 septembre 2020, l’Assemblée fédérale a approuvé un crédit d’engagement de 8,9 millions de francs, dans le cadre du message FRI 2021–2024, en vue d’une adhésion de la Suisse à l’organisation internationale SKAO. Dans le courant de l’année 2020, le SEFRI a examiné la situation avec les acteurs industriels et les institutions en Suisse intéressés par SKAO. Cette analyse a révélé que seule une adhésion pleine et entière à SKAO assurerait à la Suisse un retour sur investissement satisfaisant. Le crédit d’engagement autorisé ne permettant pas à la Suisse de participer à la construction et au fonctionnement de SKAO au-delà de 2024, le Conseil fédéral demande au Parlement de l’augmenter de 24,7 millions de francs, afin d’assurer le financement de la participation suisse jusqu’en 2030. Une fois cette modification approuvée par le Parlement, le Conseil fédéral pourra conclure, d’ici 2030, l’adhésion de la Suisse à l’organisation internationale SKAO.

La participation de la Suisse à des infrastructures de recherche internationales lui donne un accès direct aux expériences et aux données les plus récentes. Alors que les grandes infrastructures de recherche internationales auxquelles la Suisse participe sont en général portées par un noyau européen fort, ce sont trois États piliers du Commonwealth (le Royaume-Uni, l’Australie et l’Afrique du Sud) qui jouent un rôle prépondérant dans le pilotage et le financement de SKAO.


Adresse pour l'envoi de questions

Service de communication du SG DEFR
info@gs-wbf.admin.ch
+41 58 462 20 07



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Zeitungsständer

Abonnement aux news

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/actualite/communiques-de-presse.msg-id-83830.html