Professions de l’enseignement

62. Je suis enseignant. Puis-je démarrer une procédure de reconnaissance de mon diplôme auprès du Secrétariat d’État à la formation à la recherche et à l’innovation (SEFRI)?
Non l’office compétent en la matière est la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP).

63. Un niveau spécifique de connaissances linguistiques est-il exigé des enseignants?
Oui, un niveau C2 dans la langue du canton d’exercice est exigé (C1 pour les professeurs de langue étrangère)

64. Je n’ai pas de titre académique à proprement parler, est-ce un problème pour la reconnaissance de mon titre d’enseignant?
Le Secrétariat d’État à la formation à la recherche et à l’innovation (SEFRI) n’est pas compétent pour traiter des questions de fond liées à la profession en question. Veuillez-vous adresser à la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP).

65. Dans mon pays d’origine, je suis autorisé à former des apprentis en entreprise et dispose pour cela du diplôme correspondant. Où puis-je déposer ma demande?
Les offices cantonaux de la formation professionnelle sont compétents pour la reconnaissance de ce type de diplôme. Vous trouverez les adresses des offices cantonaux sous: www.cfso.ch

66. Auprès de quel service puis-je déposer ma demande de reconnaissance pour mon diplôme d’enseignement?
Les enseignants du degré préscolaire (école enfantine) et primaire, du degré secondaire I, de la culture générale au degré secondaire II (gymnase) et de l’enseignement spécialisé (pédagogie spécialisée) déposent leurs demandes auprès de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP).
Le Secrétariat d’État à la formation à la recherche et à l’innovation (SEFRI) est compétent pour la reconnaissance des formations d’enseignants dans le domaine de la formation professionnelle au degré secondaire II (formation professionnelle initiale et maturité professionnelle, formateurs dans les cours interentreprises) et au degré tertiaire (formation professionnelle supérieure).

67. Qui peut déposer une demande de reconnaissance?
En principe, seules les personnes qui ont terminé dans leur pays d’origine une formation d’enseignant étatique ou reconnue par l’État et qui sont titulaires d’une autorisation d’enseigner étatique peuvent demander une reconnaissance.

68. Quelles sont les conditions à remplir pour la reconnaissance du diplôme (étranger)?
Dans le cadre de la procédure de reconnaissance, le Secrétariat d’État à la formation à la recherche et à l’innovation (SEFRI) vérifie les quatre critères A, B, C, et D ci-après, qui diffèrent selon les catégories de pédagogie professionnelle 1), 2) et 3):

  • A) Expérience professionnelle
  • B) Qualification professionnelle
  • C) Qualification en pédagogie professionnelle
  • D) Qualification linguistique

Critères applicables aux 1) Formateurs dans les cours interentreprises:

  • A) deux ans d’expérience professionnelle dans le domaine qu’ils enseignent;
  • B) formation spécialisée sanctionnée par un diplôme du degré tertiaire dans le domaine qu’ils enseignent;
  • C) formation à la pédagogie professionnelle de 600 heures de formation pour une activité à titre principal et de 300 heures pour une activité à titre accessoire (Est considérée comme activité d’enseignement à titre accessoire une activité exercée en complément de l’activité professionnelle principale dans le domaine correspondant. Le travail exercé dans la profession principale correspond au moins à la moitié du temps de travail hebdomadaire.);
  • D) diplôme de langue de niveau C2 (de/fr/it).

Critères applicables aux 2) Enseignants dans la formation professionnelle initiale:

  • A) expérience professionnelle de six mois (à 100%) ou apprentissage;
  • B) formation spécialisée sanctionnée par un diplôme du degré tertiaire dans le domaine qu’ils enseignent;
  • C) formation à la pédagogie professionnelle dans une haute école reconnue par l’État de 300 heures de formation pour une activité à titre accessoire ou de 1800 heures pour une activité à titre principal (L’enseignement menant à la maturité professionnelle requiert une formation à la pédagogie professionnelle de 1800 heures.);
  • D) diplôme de langue de niveau C2 (de/fr/it).

Critères applicables aux 3) Enseignants dans les écoles supérieures:

  • A) aucune prescription en matière d’expérience professionnelle;
  • B) formation spécialisée sanctionnée par un diplôme du degré tertiaire dans le domaine qu’ils enseignent;
  • C) 1800 heures de formation pour une activité à titre principal et 300 heures pour une activité à titre accessoire;
  • D) diplôme de langue de niveau C2 (de/fr/it).
https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/bildung/diploma/anerkennungsverfahren-bei-niederlassung/verfahren-beim-sbfi/haeufig-gestellte-fragen--faq-/lehrberufe0.html