Positionnement des écoles supérieures

Les écoles supérieures (ES) sont axées sur la pratique et préparent les futurs diplômés à assumer des responsabilités techniques et de conduite. Elles permettent d’obtenir un diplôme au degré tertiaire sans maturité professionnelle, offrant ainsi des perspectives de carrière attrayantes. Les diplômés ES sont demandés, aussi bien dans les grandes entreprises que dans les PME. Des optimisations ciblées sont nécessaires pour que les ES restent attrayantes. Ces mesures d’optimisation sont élaborées dans le cadre du projet «Positionnement des écoles supérieures».

De quoi s’agit-il?

  • Les ES doivent rester une offre de formation attrayante au degré tertiaire.
  • Les partenaires de la formation professionnelle clarifient les questions fondamentales liées au positionnement des ES et élaborent des mesures.
  • Le SEFRI pilote le processus sur mandat du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche DEFR.
  • Le projet «Positionnement des écoles supérieures» du SEFRI répond aux interventions parlementaires à ce sujet.

Questions fondamentales

Afin que les ES restent attrayantes, les prestataires de formation et leurs filières doivent être mieux positionnés – au sein du système éducatif, sur le marché de la formation et sur le marché du travail. Dans ce contexte, les questions fondamentales ci-après doivent être clarifiées:

  • Les types d’offres au sein de la formation professionnelle supérieure (ES, examens fédéraux) doivent-ils être mieux délimités les uns par rapport aux autres?
  • À quoi doit ressembler le rapport avec les offres du domaine des hautes écoles (en particulier des hautes écoles spécialisées)?
  • Le positionnement des ES doit-il s’amorcer au niveau des institutions ou plutôt à celui des diplômes ES?
  • Le système de gouvernance actuel répond-il aux besoins du système ES?
  • Les offres ES sont-elles financées de manière efficace et viable?

Démarche

Sur mandat du conseiller fédéral Guy Parmelin, chef du DEFR, les questions fondamentales sont clarifiées et les mesures visant à améliorer le positionnement des ES sont évaluées sur la base d’une étude menée par econcept (2020) et d’un rapport intermédiaire du SEFRI sur le positionnement des ES (2021). Des discussions ont lieu entre les partenaires de la formation professionnelle dans le cadre de journées de travail et d’entente avec la Conférence tripartite de la formation professionnelle (CTFP). Le SEFRI pilote et anime le processus et veille au maintien de la vue d’ensemble du système.

Informations complémentaires

Lien

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/bildung/hbb/allgemeine-informationen-hf/position-hf.html