Renforcement de la maturité professionnelle

156

Maturité professionnelle

La maturité professionnelle est une composante centrale de la perméabilité du système éducatif suisse: elle complète la formation professionnelle initiale avec une culture générale élargie et permet à ses titulaires d’entreprendre des études dans une haute école spécialisée dans le champ professionnel correspondant sans devoir passer un examen d’admission. Moyennant des qualifications complémentaires, elle ouvre en outre les portes des hautes écoles universitaires et des EPF.

Projet de renforcement de la maturité professionnelle

L’encouragement de la maturité professionnelle (MP) a été défini lors du Sommet national de la formation professionnelle de 2014 comme l’un des trois champs d’action prioritaires pour renforcer l’attrait de la maturité professionnelle dans son ensemble. Dans la foulée, un groupe de pilotage réunissant des partenaires de la formation professionnelle a lancé le projet «Renforcement de la maturité professionnelle», composé de deux projets partiels:

  • Le projet partiel 1 est axé sur des possibilités nouvelles de flexibilisation pour l’organisation de l’enseignement menant à la MP en cours d’apprentissage.
  • Le projet partiel 2 porte sur l’amélioration de l’information et de la communication autour de la maturité professionnelle.

Ces deux projets partiels constituent la base d’une étude servant à analyser les données existantes et à interroger les cantons et les organisations du monde du travail sur divers aspects de la maturité professionnelle. Il ressort des chiffres disponibles que le nombre de personnes ayant effectué une maturité professionnelle est en augmentation depuis plusieurs années. Néanmoins, les jeunes préfèrent le modèle de la maturité professionnelle post-CFC au modèle intégré à l’apprentissage. En outre, les cantons présentent des situations très contrastées au niveau de la proportion de jeunes suivant une maturité professionnelle et en ce qui concerne son évolution.

Projet partiel 1: Flexibilisation de l’enseignement de la maturité professionnelle en cours d’apprentissage

Etant donné que la tendance actuelle penche en faveur de la maturité professionnelle post-apprentissage, le projet partiel 1 concentre ses efforts sur le renforcement du modèle intégré de l’enseignement de la maturité professionnelle.

Six principes directeurs ont été développés dans le cadre du projet partiel 1 en vue de la flexibilisation des offres d’enseignement de la maturité professionnelle en cours d’apprentissage. Entre octobre 2016 et janvier 2017, les partenaires de la formation professionnelle ont pu prendre position sur ces principes directeurs. Les principaux résultats de cette consultation sont présentés dans la documentation ci-dessous (voir les documents mis en consultation et le rapport explicatif sur les résultats de la consultation en annexe).

eckwerte_f
  • Principe directeur 1: Possibilité d’enseigner jusqu’à la moitié des leçons de MP au plus tôt un an avant le début de l’apprentissage.
  • Principe directeur 2: Possibilité d’enseigner jusqu’à un tiers des leçons de MP jusqu’à un an au plus tard après la remise du CFC et la fin du contrat d’apprentissage.
  • Principe directeur 3: Aucune transmission des contenus dans les branches du domaine spécifique avant le début de l’apprentissage.
  • Principe directeur 4: Possibilité de passer l’examen de maturité professionnelle au plus tôt un an avant la fin de l’apprentissage.
  • Principe directeur 5: Possibilité de commencer la MP pendant la 2e année d’apprentissage pour les formations professionnelles initiales de 3 ans.
  • Principe directeur 6: Possibilité de passer des examens partiels dans les branches «sciences naturelles» et «sciences sociales.

Projet partiel 2: Information et communication sur la MP

Le projet partiel 2 vise à promouvoir l’attrait de la maturité professionnelle auprès des groupes cibles grâce à des mesures d’information et de communication adaptées.

Dans le cadre de la préparation au projet partiel 2, les besoins des groupes cibles ont été identifiés en tenant compte des exemples de bonnes pratiques des cantons et des organisations du monde du travail.

Se fondant sur les bases indiquées ci-dessus, la Confédération, en collaboration avec un groupe de travail réunissant les partenaires de la formation professionnelle, développe des outils d’information et des instruments (boîte à outils, imprimés et supports audiovisuels) et élabore des mesures et des recommandations.

Les instruments seront vraisemblablement disponibles dès l’été 2018.

Informations complémentaires

Contact

SEFRI, Tommy Durrer

Responsable de projet
T +41 58 462 93 79

Imprimer contact

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/bildung/maturite/maturite-professionnelle/encouragement-de-la-maturite-professionnelle.html