Formation professionnelle

Les partenaires de la formation professionnelle unissent leurs forces

Pour que la crise du coronavirus n’affaiblisse pas la formation professionnelle, les partenaires que sont la Confédération, les cantons et les organisations du monde du travail s’engagent en unissant leurs forces. Sous la direction de l’organe de pilotage «Formation professionnelle 2030», ils ont mis en place en mars 2020 un mode d’organisation de projets et ont constitué des groupes de travail. En très peu de temps, ils ont par exemple réussi à clarifier comment les examens de fin d’apprentissage et les examens cantonaux de maturité professionnelle pourront se dérouler en 2020 malgré les circonstances particulières. Les partenaires de la formation professionnelle s’investissent aussi pleinement dans la «Task Force Perspectives Apprentissage 2020» lancée par le conseiller fédéral Guy Parmelin.

schreinerlehre
Les apprentis qui accomplissent en 2020 la dernière année de leur formation professionnelle initiale auront la certitude de pouvoir obtenir une certification pleinement reconnue sur le marché du travail. Photo: Iris Krebs

Quelque 75'000 jeunes termineront leur formation professionnelle initiale à l’été 2020. Sous la direction de l’organe de pilotage «Formation professionnelle 2030» (SEFRI, Conférence suisse des offices de la formation professionnelle, Union patronale suisse, Union suisse des arts et métiers, Union syndicale suisse et Travail.Suisse), un groupe de travail a rédigé une proposition pour l’organisation des procédures de qualification 2020, fourni la documentation correspondante et défini les processus à suivre. Se fondant sur ces bases, le Conseil fédéral a mis en vigueur l’ordonnance correspondante le 16 avril 2020. Les apprentis pourront ainsi obtenir leur certificat fédéral de capacité ou leur attestation fédérale de formation professionnelle comme auparavant malgré la crise du coronavirus.

Une solution a également été trouvée pour la maturité professionnelle. Après consultation des partenaires de la formation professionnelle et de la Conférence des recteurs des hautes écoles suisses (swissuniversities), le Conseil fédéral a décidé le 29 avril 2020 que la maturité professionnelle 2020 serait décernée sur la seule base des notes d’école.

Bilan intermédiaire positif

Entre-temps, tous les organes responsables ont procédé, en un minimum de temps et sans ménager leurs efforts, à la classification des formations professionnelles initiales en fonction des trois variantes possibles pour la réalisation du travail pratique. Ces classifications ont été examinées par la commission «Procédures de qualification» de la Conférence suisse des offices de la formation professionnelle et soumises au SEFRI pour approbation. Le résultat confirme l’importance majeure de la formation pratique dans la formation professionnelle:

  • dans 75 formations professionnelles initiales, un travail pratique individuel ou un travail pratique prescrit est prévu dans l’entreprise formatrice (variante 1);
  • dans 110 formations professionnelles initiales, le travail pratique prescrit est organisé de manière centralisée (variante 2);
  • dans 9 formations professionnelles initiales, les variantes 1 et 2 sont combinées comme le prévoient les ordonnances relatives à ces formations;
  • dans 39 formations professionnelles initiales, l’évaluation de la formation pratique est effectuée par l’entreprise formatrice (variante 3). C’est notamment le cas de bon nombre de formations professionnelles initiales comptant beaucoup d’apprentis, entre autres dans les professions du domaine de la santé et de l’aide aux personnes ainsi que les professions d’employé de commerce et de gestionnaire du commerce de détail;
  • dans 11 formations professionnelles initiales, aucune procédure de qualification ne sera organisée en 2020. Sont concernées les professions pour lesquelles il n’y a pas de contrat d’apprentissage en cours ou dont les apprentis sont formés à l’étranger, ou encore les professions pour lesquelles aucun apprenti ne s’est inscrit aux examens finaux cette année.

Mise en œuvre selon le calendrier prévu

Les cantons avaient jusqu’au 27 avril pour faire opposition aux décisions de classification prises par le SEFRI en raison de la situation épidémiologique. Sur les quelque 240 formations professionnelles initiales soumises à la classification, les examens de fin d’apprentissage qui seront organisés correspondent dans plus de 90% des cas à la variante que les organes responsables avaient choisie. Le SEFRI a majoritairement donné une suite favorable aux recours déposés par certains cantons au vu des particularités locales à prendre en considération. Selon l’ordonnance du Conseil fédéral, l’évaluation de la formation pratique sera automatiquement effectuée dans ces cantons par les entreprises formatrices (variante 3).

Les modalités de l’organisation des procédures de qualification 2020 étant connues pour les différentes formations professionnelles initiales, il incombe à présent aux offices cantonaux de la formation professionnelle d’engager la mise en œuvre. Les apprentis concernés et les entreprises formatrices seront directement informés par les offices cantonaux compétents.

Informations complémentaires

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/dienstleistungen/publikationen/publikationen-bestellen/s-n-2020-3/s-n-2020-3c.html