Centenaire du Prix scientifique suisse Marcel Benoist 2020

Depuis 100 ans, la Fondation Marcel Benoist honore des chercheurs œuvrant en faveur de l’excellence de la recherche suisse et attribue le prix scientifique du nom de son fondateur. Le Prix doit sa création au legs du citoyen français et avocat de formation Marcel Benoist, qui a donné au gouvernement suisse la majeure partie de sa fortune en le chargeant de récompenser le savant ayant fait la «découverte la plus utile dans les sciences».

Le Livre d’or

goldenes-buch
Les noms des lauréats passent à la postérité avec une touche artistique.

Né en France en 1864, Marcel Benoist est issu d’une famille de la grande bourgeoisie parisienne. Décrit par un de ses amis comme un lecteur assidu et une personne dotée d’une grande curiosité, on sait très peu de choses sur lui aujourd’hui. Il menait une vie plutôt solitaire. Il n’apparaissait que rarement en public et n’a laissé ni journal intime ni d’autres documents. Après des études de droit, il a exercé la profession d’avocat pendant une dizaine d’années dans un tribunal civil de la région parisienne. Il aurait ensuite entrepris divers voyages à travers l’Europe et collectionné des objets d’art. À partir de 1911, Marcel Benoist commence à transférer sa fortune, ses œuvres d’art et sa bibliothèque en Suisse. Après 1914, il vit principalement à Lausanne. Les raisons de ce déménagement restent mystérieuses.

Le legs de Marcel Benoist à la communauté scientifique suisse
Marcel Benoist était un grand humaniste, qui s’est employé, sa vie durant, à améliorer la vie de ses semblables et a utilisé sa fortune à cette fin. La cause de sa mort en 1918 en est l’expression: lui qui se rendait dans les quartiers pauvres de Paris pour soulager les souffrances causées par une épidémie en distribuant des aumônes contractera la maladie et meurt à l’âge de 54 ans.

Le Prix scientifique suisse Marcel Benoist est une preuve supplémentaire de sa générosité et de son âme de philanthrope. Quatre ans avant sa mort, l’avocat rédige son testament et lègue au «Gouvernement de la République Helvétique» la majeure partie de son patrimoine, sa collection d’objets d’art et sa bibliothèque. Le testament prévoit que les revenus de sa fortune serviront à attribuer chaque année un prix au savant suisse ou domicilié en Suisse qui aura fait «la découverte ou l’étude la plus utile dans les sciences», particulièrement celles qui «intéressent la vie humaine».

Excellence et pertinence sociétale des travaux de recherche
La Fondation Marcel Benoist pour l’encouragement des recherches scientifiques a été créée en 1920 par le gouvernement suisse afin d’attribuer le prix du nom de son fondateur. Depuis lors, le Prix scientifique suisse Marcel Benoist est décerné chaque année à un chercheur de renommée internationale. Entre 1920 et 2020, onze lauréats ont obtenu le prix Nobel par la suite.

Cent ans après leur rédaction, les idées directrices qui ont conduit à la création du Prix demeurent valables: comme par le passé, l’excellence scientifique («la découverte la plus utile dans les sciences») et la pertinence sociétale («particulièrement celles qui intéressent la vie humaine») constituent les principaux fondements d’une recherche forte et les critères fondamentaux de l’attribution du Prix. La lauréate ou le lauréat doit résider en Suisse et travailler au minimum à 50% dans une institution de recherche suisse.

Collaboration avec la Fondation Latsis pour une remise des prix commune
En cette année du centenaire, le Prix a été attribué à Rudolf Aebersold (ETH Zurich / Université de Zurich) pour son travail pionnier en protéomique et en biologie des systèmes. La dotation du prix s’élève à 250'000 francs. Cette année, il était prévu d’attribuer pour la première fois au cours d’une seule et même cérémonie le Prix Marcel Benoist et le Prix Latsis National pour les chercheurs de moins de 40 ans. Le Prix Latsis, doté de 100'000 francs, est revenu à la mathématicienne Maryna Viazovska (EPFL) pour sa percée dans la résolution de problèmes d’empilement compact de sphères. Le Fonds national suisse de la recherche scientifique a procédé à la sélection scientifique des lauréats sur mandat des deux fondations. La collaboration des deux fondations renforce la Suisse en tant que pôle de recherche et donne une plus grande visibilité à ces deux distinctions. En raison de la pandémie de coronavirus, la cérémonie officielle de remise des prix est reportée à 2021.

Informations complémentaires

Aurélia Robert-Tissot, SEFRI
Conseillère scientifique, unité Politique des hautes écoles

www.marcel-benoist.ch

marcel-benoist

L’avocat de nationalité française Marcel Benoist (1864-1918) avait de nombreux centres d’intérêt et était assez réservé de caractère. 

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/dienstleistungen/publikationen/publikationen-bestellen/s-n-2020-6/s-n-2020-6b.html