Comment la Confédération soutient l’apprentissage tout au long de la vie

Avec les cantons, les milieux économiques et d’autres partenaires, le SEFRI encourage celles et ceux qui le souhaitent à continuer à se former, que ce soit professionnellement ou personnellement. L’un des enjeux majeurs est de permettre aux personnes faiblement qualifiées d’améliorer leurs chances sur le marché du travail. Le SEFRI assure également la coordination des formations continues soutenues et réglementées par la Confédération et les cantons, veille à ce que les prestataires de la formation continue bénéficient de conditions favorables et suit les développements nationaux et internationaux dans le domaine de l’apprentissage tout au long de la vie.

bild-08

Le SEFRI encourage la formation continue et l’apprentissage tout au long de la vie conformément à la loi fédérale sur la formation professionnelle (LFPr) et à la loi fédérale sur la formation continue (LFCo). Cet encouragement prend notamment les formes décrites ci-après.

Compétences de base sur le lieu de travail

Selon la LFCo, les compétences de base des adultes englobent des connaissances et aptitudes fondamentales dans le domaine de la lecture, de l’écriture et de l’expression orale dans une langue nationale, des mathématiques élémentaires et de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication. Elles constituent une condition sine qua non pour apprendre tout au long de la vie et participer à la vie sociale et professionnelle.

Aux côtés de ses partenaires, le SEFRI encourage l’acquisition de compétences de base dans un objectif double: maintenir l’employabilité et étendre la palette des compétences afin de donner la possibilité aux personnes concernées de se lancer dans une formation ou une reconversion. Il incite les entreprises à mettre des mesures en place au travers de son programme de promotion «Simplement mieux!... au travail». Les moyens financiers mis à disposition font partie des crédits destinés à financer les solutions innovantes et les prestations particulières d’intérêt public (art. 54 et 55 LFPr). De plus, sur la base de la LFCo, le SEFRI a pu conclure des conventions-programmes avec 21 cantons pour les années 2021 à 2024 dans le domaine de l’acquisition et du maintien des compétences de base chez les adultes et allouer des contributions fédérales pour un montant de quelque 43 millions de francs. Les cantons assument des missions de conception et de préparation des offres, de sensibilisation et de coordination, et apportent pour ce faire une contribution financière aussi importante que celle de la Confédération.

Développement constant des professions

Toutes les offres de la formation professionnelle initiale et de la formation professionnelle supérieure sont régulièrement adaptées aux exigences du marché du travail. Le processus de développement des professions vise à anticiper les évolutions dans chaque profession. Les transformations que peut connaître un champ professionnel sont analysées d’un point de vue technologique, économique, écologique et sociétal afin de déterminer quelles seront les compétences fondamentales de demain.

Les professions sont développées par les associations professionnelles en étroite collaboration avec le SEFRI et, dans le cas de la formation professionnelle initiale, aussi avec les cantons. Chaque année, dans la formation professionnelle initiale et dans la formation professionnelle supérieure, une quarantaine d’ordonnances sur la formation professionnelle initiale et de règlements d’examen font l’objet d’une révision et sont adaptés aux nouvelles exigences. Les entreprises ont ainsi la garantie que les compétences acquises sont bien celles qui sont recherchées et qu’elles coïncident avec les besoins du marché du travail.

Coaching en formation continue pour les PME

Le SEFRI participe à la mise sur pied d’une offre de coaching en formation continue à l’intention des PME dans le cadre de projets pilotes.

Cette offre s’adresse aux membres de direction des PME et vise à leur fournir un soutien dans le cadre du développement des compétences de leur personnel. Grâce à ce soutien, les PME devraient être en mesure de définir les compétences dont elles auront besoin et de les mettre en parallèle avec celles que leurs employés possèdent. Une fois les éventuels besoins identifiés, elles pourront proposer à leurs employés des offres de formation continue qui combleront au mieux leurs besoins particuliers.

Les associations professionnelles responsables sont les mieux à même d’identifier les changements à l’œuvre dans leur branche et les besoins spécifiques de formation continue qui en découlent. C’est pourquoi il importe que le programme «Coaching en formation continue pour les PME» soit élaboré branche par branche. Par ailleurs, plusieurs projets pilotes permettront de développer et de tester différents modèles. Ils débuteront en 2022 et dureront trois ans au maximum. Ces projets pilotes seront financés à 60% par la Confédération et à 40% par les partenaires de la formation professionnelle ayant soumis une demande. Le coaching en formation continue pour les PME vient compléter les offres qui existent déjà comme celles de conseil aux personnes et aux entreprises des services d’orientation professionnelle, universitaire et de carrière ou celles liées à viamia.

Bilan professionnel par l’intermédiaire de viamia

Le besoin de personnel qualifié ne cessera de croître au cours des prochaines années. Dans le même temps, l’évolution démographique exacerbe la concurrence que les entreprises se livrent pour attirer ces employés qualifiés. Le Conseil fédéral a par conséquent arrêté une série de mesures en 2019 afin d’encourager l’employabilité de la main-d’œuvre indigène. L’une de ces mesures est un bilan professionnel gratuit pour les personnes de plus de 40 ans. Il s’agit d’analyser sa situation professionnelle à la lumière de l’évolution des exigences sur le marché du travail. Les personnes concernées ont ainsi la possibilité d’identifier à temps les changements à venir dans leur profession tout comme leurs besoins en formation continue et de planifier les étapes requises pour se maintenir sur le marché du travail.

L’offre de bilan professionnel gratuit viamia existe en tant que projet pilote dans onze cantons depuis 2021. Elle sera proposée dans pratiquement tous les cantons à partir de 2022. Une plateforme en ligne sera en outre accessible à tous dans le cadre de viamia et permettra de réaliser un bilan professionnel général au moyen d’une auto-évaluation. www.viamia.ch

Informations complémentaires

Philipp Theiler, SEFRI
Chef de l’unité Formation continue et encouragement de projets

Un guide de la formation continue est désormais disponible sur le site internet du SEFRI. Il recense les différentes activités du SEFRI en matière d’encouragement de l’apprentissage tout au long de la vie.

www.sbfi.admin.ch/guide-formation-continue

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/dienstleistungen/publikationen/publikationen-bestellen/s-n-2021-5/s-n-2021-5d.html