Prise en compte et validation

2

L’essentiel en bref

Il est important que les adultes puissent accéder à une certification professionnelle. C’est ce que permet la loi fédérale sur la formation professionnelle (LFPr), qui prévoit que les compétences déjà acquises soient prises en compte de manière appropriée et que des dispenses soient accordées en conséquence, mais aussi que d’autres procédures de qualification adaptées aux adultes, comme la validation des acquis de l’expérience, soient développées.

Formation professionnelle initiale
Si, avant d’entamer une formation professionnelle initiale, une personne possède déjà des compétences opérationnelles spécifiques, celles-ci doivent être prises en compte en tant qu’acquis dans le cadre de la formation ou de la procédure de qualification. La prise en compte des acquis se traduit par une dispense de certaines parties de la formation, un raccourcissement de la durée de la formation ou une dispense de certaines parties de la procédure de qualification.

La prise en compte des acquis diffère de la validation des acquis de l’expérience. En ce qui concerne la validation, les candidats et candidates attestent, dossier à l’appui, qu’ils disposent de toutes les compétences opérationnelles requises. Au terme de la procédure de qualification avec validation des acquis de l’expérience, ils obtiennent une certification professionnelle sans avoir passé d’examen final.

Formation professionnelle supérieure
Les examens professionnels fédéraux et les examens professionnels fédéraux supérieurs sont définis par des règlements d’examens. Ceux-ci stipulent les conditions d’admission aux différents examens ainsi que le profil professionnel, les compétences à acquérir ainsi que la procédure de qualification. Une prise en compte des acquis, en d’autres termes une dispense de certains volets de la procédure de qualification, est en principe possible. Les modalités y relatives sont spécifiées dans le règlement d’examen correspondant.

Pour ce qui est des écoles supérieures (ES), les questions liées à la prise en compte des acquis sont réglées dans les plans d’études cadres.

Responsables de la formation professionnelle
La prise en compte des acquis méthodologiques et didactiques est du ressort des prestataires de formation. L’équivalence des qualifications professionnelles peut être établie par les cantons.

Mesures du SEFRI

Faits et chiffres

On dénombre environ 800 procédures de validation des acquis de l’expérience chaque année en Suisse dans le domaine de la formation professionnelle initiale. La prise en compte des acquis intervient au cas par cas. Il n’y a pas de chiffres disponibles à ce sujet.

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/formation/f-c/prise-en-compte-et-validation.html