Hautes écoles spécialisées et les hautes écoles pédagogiques

100

Hautes écoles spécialisées

Les hautes écoles spécialisées préparent leurs étudiants à l’exercice d’une profession grâce à un enseignement axé sur la pratique et à des activités de recherche et développement orientées vers les applications.

Les hautes écoles spécialisées (HES) sont apparues dans le paysage suisse des hautes écoles au milieu des années 1990. La réforme des hautes écoles spécialisées avait pour objectif de redynamiser l’économie et d’augmenter la réussite du système de formation professionnelle suisse en l’intégrant à la formation supérieure du degré tertiaire. Les hautes écoles spécialisées actuelles tirent leur origine des anciennes écoles supérieures (ETS, ESCEA, écoles supérieures d’arts appliqués). Une partie de ces écoles supérieures ont été absorbées dans les nouvelles hautes écoles spécialisées en 1998.

La Suisse compte sept hautes écoles spécialisées de droit public, qui relèvent de la compétence d’un ou de plusieurs cantons. En outre, une haute école spécialisée est gérée par des prestataires privés.

Les hautes écoles spécialisées suisses

Hautes écoles pédagogiques

Les hautes écoles pédagogiques (HEP) et les autres établissements de formation des enseignants sont chargés d’assurer à tous les niveaux scolaires la formation d’enseignants qualifiés. Les HEP relèvent du domaine de compétence des cantons et sont soumises aux réglementations cantonales et intercantonales. Outre la formation et la recherche et développement, les HEP proposent également des offres de formation continue et de formation complémentaire.

Les personnes qui terminent une haute école pédagogique reçoivent, en plus de leur titre académique (bachelor ou master), un diplôme professionnel sous la forme d’un diplôme d’enseignement pour le degré concerné ou d’un diplôme d’enseignement en pédagogie spécialisée. La Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) peut reconnaître à l’échelle nationale ces certificats d’enseignement cantonaux ou reconnus au niveau cantonal (préscolaire, primaire, secondaire I, écoles de maturité) ainsi que les diplômes professionnels, qui habilitent les personnes concernées à exercer la profession dans toute la Suisse au degré pour lequel elles sont qualifiées. Toutes les filières d’études des degrés préscolaire et primaire disposent à l’heure actuelle d’une première reconnaissance nationale par la CDIP. Cette première reconnaissance garantit la mobilité des enseignants à l’échelle nationale et internationale.

A ce jour, il existe en Suisse 14 hautes écoles pédagogiques cantonales ou intercantonales et juridiquement autonomes. En outre, deux autres hautes écoles sont intégrées à des hautes écoles spécialisées.

Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique CDIP

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/hs/hautes-ecoles/kantonale-hochschulen/fh-ph.html