Affaires spatiales

Raumfahrt

© ESA – Pierre Carril

Les activités spatiales occupent une place importante dans notre société. Au-delà de leur apport scientifique à l’exploration de la planète Terre et de l’Univers, elles font partie du quotidien de tout un chacun à travers les services de télécommunication par satellite pour une connexion en temps réel au niveau mondial, la navigation routière, maritime et aérienne par satellite et l’observation satellitaire de la Terre au service de prévisions météorologiques plus précises ou de la compréhension des changements climatiques.

La Suisse s’est engagée dans l’aventure spatiale depuis le début et est aujourd’hui considérée comme un partenaire compétitif et fiable en Europe et dans le monde entier. Elle est parvenue à occuper une place solide dans des domaines stratégiques importants grâce à ses compétences telles que la capacité d’innovation et la précision.

Le spatial contribue grandement au fonctionnement de notre économie et de notre société, mais aussi à notre sécurité et au renforcement de la Suisse en tant que pôle de recherche. Il comprend des activités à forte valeur ajoutée, réalisées au bénéfice des générations actuelles et futures. En tant que pays très développé, la Suisse se doit de poursuivre pleinement son engagement dans le domaine spatial.

La Suisse ne dispose pas de sa propre agence spatiale nationale. Dans le domaine de la recherche et développement, elle rejoint, en grand partie, les activités et les programmes de l’Agence spatiale européenne (ESA). La division du SEFRI chargée des questions spatiales, le Swiss Space Office (SSO), s’occupe des tâches suivantes :

  1. préparer et mettre en œuvre la politique spatiale au niveau national, en étroite collaboration avec d’autres départements et offices ;
  2. coordonner, au sein de l’administration fédérale, les activités suisses en matière d’exploration et d’utilisation de l’espace ;
  3. préparer et appliquer les activités nationales complémentaires pour la mise en œuvre de la politique spatiale suisse ;
  4. être l’interlocuteur pour l’économie et les utilisateurs des applications du domaine spatial ;
  5. être l’interlocuteur pour les institutions scientifiques (EPF, universités cantonales, hautes écoles spécialisées) pour les questions relatives à l’espace ;
  6. représenter les intérêts suisses auprès de l’ESA ;
  7. mesurer l’impact de la politique spatiale suisse et exploiter les résultats ;
  8. informer les parties prenantes sur les activités de la Suisse dans le domaine spatial.
raumfahrt_diagramm_f

Informations complémentaires

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/recherche-et-innovation/affaires-spatiales.html