Aperçu des infrastructures de recherche nationales et internationales

cern2
© CERN

Avec des projets de recherche toujours plus multidisciplinaires et le développement de la technologie, le besoin en infrastructures de recherche performantes et accessibles va croissant pour toutes les disciplines scientifiques. La Confédération est chargée de rédiger la Feuille de route suisse pour les infrastructures de recherche.

En Suisse, la construction et l’entretien des infrastructures de recherche relève principalement de la responsabilité des hautes écoles et des institutions de recherche du domaine des EPF. Sur le plan international, la Confédération met en place et exploite des infrastructures de recherche de grande ampleur en collaboration avec d’autres Etats (infrastructures internationales).

Feuille de route suisse pour les infrastructures de recherche

La Feuille de route suisse pour les infrastructures de recherche est un instrument de planification en matière d’infrastructures de recherche. Ce rapport est mis à jour tous les quatre ans par le SEFRI en vue du message FRI (formation, recherche et innovation). Il présente une vue d’ensemble des besoins futurs et des développements prévus dans les différents domaines de recherche et sert donc de base à l’élaboration du message FRI.

Infrastructures de recherche internationales

Les infrastructures de recherche internationales insufflent des impulsions scientifiques et technologiques qui résonnent au niveau mondial. Une participation ciblée de la Suisse à des infrastructures internationales se révèle donc un excellent moyen de renforcer sa position dans le domaine de la recherche et de l’innovation. La loi sur l’encouragement de la recherche et de l’innovation (LERI) distingue deux types d’infrastructures de recherche internationales:

  • Les «installations de recherche internationales» construisent et entretiennent des installations centralisées et accessibles à des utilisateurs externes en vue de la production de résultats de recherche. Le CERN, dont le siège est en Suisse, en constitue un exemple typique. Pour plus d’informations, voir la «La Suisse dans les infrastructures de recherche internationales».
  • Les «infrastructures de recherche coordonnées sur le plan international» sont constituées en réseaux de «nœuds» nationaux. Ces «nœuds» mettent en commun et coordonnent des infrastructures ou des services (p.ex. EPOS, ECRIN).

Le European Strategy Forum on Research Infrastructures (ESFRI) établit une feuille de route pour les infrastructures de recherche internationales qui contribuent spécifiquement au développement de l’espace européen de la recherche (ERA). La représentation de la Suisse dans ESFRI est assurée par le SEFRI, qui valide pour la Suisse au plan politique les propositions d’inscription sur la feuille de route ESFRI émanant des acteurs de la recherche en Suisse. Les participants suisses qui souhaitent proposer l’inscription d’une infrastructure de recherche internationale dans la prochaine feuille de route ESFRI sont priés de consulter le guide de la feuille de route ESFRI ainsi que le bref guide suisse.

Contact

SEFRI, Cyrille Girardin
Feuille de route suisse pour les infrastructures de recherche
T +41 58 46 73037

SEFRI, Xavier Reymond
Infrastructures de recherche internationales
T +41 58 46 23452

SEFRI, Anna Fill
European Strategy Forum
T +41 58 48 50883

Imprimer contact

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/recherche-et-innovation/la-recherche-et-linnovation-en-suisse/uebersicht-forschungsinfrastrukturen.html