Promotion de la transformation numérique dans la formation professionnelle

Rendre visible – mettre en réseau – promouvoir des projets

digitalinform_f

L’initiative «digitalinform.swiss» fait partie intégrante de mesures de mise en œuvre du projet «Formation professionnelle 2030». Les partenaires de la formation professionnelle entendent promouvoir la transformation numérique dans la formation professionnelle au profit de l’économie, de la société et de l’individu. La Confédération a agencé ce programme jusqu’en 2024 dans le cadre de sa promotion de projets. Les acteurs de la formation professionnelle sont invités à se pencher sur le thème de la numérisation, à en découvrir les atouts et à soumettre des projets.

Nombre d’organisations du monde du travail, d’institutions de formation, de prestataires de cours interentreprises, d’administrations cantonales chargées de la formation et de services d’orientation professionnelle, d’études et de carrière travaillent activement sur le thème de la numérisation. De nombreux projets sont déjà sur la bonne voie. Les discussions avec ces acteurs de la formation professionnelle ont permis de tirer les conclusions suivantes:

  • Les projets sont souvent développés et mis en œuvre de manière isolée, sans mise en réseau, coordination ou transfert d’expériences entre les activités.
  • Les activités reposent fréquemment sur la motivation individuelle de quelques personnes. Il manque une intégration systématique de domaines de plus grande ampleur.
  • Les institutions ne disposent pas forcément des connaissances et des ressources en personnel et financières nécessaires pour promouvoir la transformation numérique au rythme qui conviendrait.
  • Les travaux et les connaissances issus de la science sur le thème de la numérisation et de la formation professionnelle sont trop peu connus dans la pratique et sont de ce fait rarement mis en œuvre.

Plateforme au cœur de la promotion de projets

La plateforme en ligne «digitalinform.swiss» occupe une place centrale dans la promotion de projets ordinaire de la Confédération au sens des art. 54 et 55 de la loi fédérale sur la formation professionnelle (LFPr). Elle donne de la visibilité aux projets existants, met les acteurs en relation et encourage le transfert de savoir entre les projets numériques.

Elle a été lancée officiellement en décembre 2018 à l’occasion du Sommet national de la formation professionnelle en tant qu’instrument central de communication et de mise en relation. La plateforme permet aux milieux intéressés de s’informer et de s’investir activement en faveur de l’encouragement de la transformation numérique dans la formation professionnelle selon leurs besoins, leurs possibilités et leurs intérêts. Ils peuvent aussi y soumettre des esquisses de projets.

La réussite de l’initiative repose avant tout sur le partage régulier des informations, des connaissances et des expériences entre les acteurs de la formation professionnelle. Pour favoriser ces échanges, la plateforme sera développée en continu durant les prochains mois et complétée par des exemples de projets. Il s’agira aussi de vaincre la barrière des langues, de donner un aperçu de ce qui se fait dans d’autres domaines et de présenter différentes mesures qui traitent également de la numérisation dans la formation professionnelle, comme les programmes et les offres de l’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle IFFP.

L’objectif est aussi d’encourager les échanges personnels entre les acteurs dans l’idée de «rendre visible» les projets et de «mettre en relation» les personnes. À cette fin, le SEFRI s’informe régulièrement des besoins des acteurs et met à leur disposition les outils nécessaires.

Encouragement de projets

La plateforme «digitalinform.swiss» est financée sur la base des critères d’attribution du SEFRI. De manière générale, les critères suivants s’appliquent:

  • lien avec la formation professionnelle;
  • preuve du besoin;
  • implication de partenaires;
  • caractère de projet.

«digitalinform.swiss» soutient en priorité les projets relevant des champs d’action définis dans le rapport «Défis de la numérisation pour la formation et la recherche en Suisse», soit:

  1. l’amélioration des compétences numériques à l’école;
  2. l’utilisation des technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement et dans l’apprentissage;
  3. l’adaptation rapide du système éducatif aux exigences du marché;
  4. la coordination et la communication dans la coopération en matière de formation.

Ce rapport a été élaboré par le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche, et plus précisément par le SEFRI. Le Conseil fédéral en a pris connaissance en juillet 2017. Les champs d’action définis dans le rapport s’inscrivent dans la stratégie «Suisse numérique» de la Confédération.

Les montants nécessaires à la plateforme «digitalinform.swiss» dépendent de la demande des acteurs. Le financement est assuré par le biais de l’encouragement de projets en vertu des art. 54 et 55 LFPr; il est inscrit dans les crédits de la Confédération pour les années 2019 et 2020. La Confédération peut prendre en charge jusqu’à 60% des coûts totaux des projets. La demande de financement pour la prochaine période d’encouragement sera établie sur la base des expériences réalisées pendant les années 2019 et 2020. Il est également prévu d’inscrire une priorité «Numérisation dans la formation professionnelle» dans le message FRI 2021–2024.

digitalinform_grafik_f
https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/services/publications/base-de-donnees-des-publications/s-n-2019-1/s-n-2019-1d.html