L’essentiel de la mission CHEOPS

Étudier les planètes situées au-delà du système solaire

CHEOPS (CHaracterising ExOPlanet Satellite) est une mission consacrée à l’étude des exoplanètes. Le télescope spatial observe des étoiles brillantes autour desquelles on sait déjà que des astres gravitent. Ce faisant, il mesure les infimes variations de lumière qui se produisent lorsqu’une planète passe devant son étoile. La mission cible plus particulièrement les étoiles dont les planètes ont une taille comprise entre celles de la Terre et de Neptune et livrera des données précises sur la taille des planètes observées.

Ces données, combinées à d’autres informations déjà disponibles concernant la masse des planètes, permettront de déterminer leur densité. Par ce biais, il sera possible de caractériser pour la première fois ces mondes situés au-delà du système solaire. La densité d’une planète fournit des renseignements importants sur sa composition et sa structure, elle permet notamment de déduire si une planète est principalement rocheuse ou gazeuse et si elle abrite de grands océans.

cheops_artist_b

Lancement depuis le centre spatial de Kourou en Guyane française

CHEOPS quittera la Terre à bord d’une fusée Soyouz-Frégate en compagnie d’un satellite appartenant au programme de satellites italien COSMO-SkyMed. Le lanceur aura également à son bord cinq «CubeSats», de petits satellites cubiques d’un format standardisé de 10 cm3, qui peuvent être assemblés.

Participation de douze nations

CHEOPS est la première mission, et pour l’heure l’unique, de la classe  S de l’ESA. Elle a été sélectionnée en octobre 2012. La mission a été développée dans le cadre d’un partenariat entre l’ESA et la Suisse. Un consortium de plus de 100 scientifiques et ingénieurs provenant de douze nations a participé pendant cinq ans à la construction du satellite sous la direction de l’Université de Berne et de l’ESA.

Financement du programme PRODEX

La division Affaires spatiales du SEFRI est chargée du financement de la mission CHEOPS, à travers le programme PRODEX de l’ESA. L’industrie suisse a également fourni un apport essentiel pour tous les instruments développés en Suisse.

Le programme PRODEX fournit des instruments et sous-systèmes scientifiques; il requiert une participation industrielle des parties prenantes et donne un avantage compétitif structurel à l’économie suisse, notamment par l’effet de ricochet sur d’autres secteurs des entreprises participantes.

Informations complémentaires

Contact

Renato Krpoun, SEFRI

Chef de la division
Affaires spatiales
T +41 58 460 58 92

Imprimer contact

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/services/publications/base-de-donnees-des-publications/s-n-2019-4/s-n-2019-4c.html