Lancement de la nouvelle plateforme d’information nextrendsAsia

De nouvelles prestations pour les acteurs suisses du domaine FRI

De nombreux pays asiatiques ont connu un essor sans précédent sur ces 20 dernières années. Les acteurs suisses du domaine FRI peuvent compter sur les prestations du réseau swissnex pour établir des partenariats de coopération en Asie. Sous le nom de nextrendsAsia, une plateforme vient d’être créée à leur intention afin de leur fournir des informations contextuelles et de recenser les possibilités de coopération. Sebastien Hug, responsable de swissnex Inde, met en avant la plus-value de cet outil: «nextrendsAsia permet de dégager des tendances à moyen et à long terme».

nextrendsasia

Quel est l’objectif de la plateforme nextrendsAsia et à qui s’adresse-t-elle?
Sebastien Hug: Au cours des 20 dernières années, beaucoup de pays d’Asie ont réalisé une percée aussi impressionnante que rapide non seulement sous l’angle économique, mais aussi dans les domaines de la recherche, de l’innovation et des technologies. La plateforme nextrendsAsia est là pour faire ressortir ces tendances et aider à comprendre les évolutions qui se produisent à un rythme soutenu dans l’espace asiatique en ce qui concerne l’innovation, les technologies et la société, ainsi que la recherche et la formation. À l’avenir, nous aimerions informer davantage encore sur la coopération bilatérale dans le domaine FRI et fournir des pistes à nos internautes pour de nouvelles coopérations avec des partenaires asiatiques. De ce point de vue, nextrendsAsia s’adresse surtout à un public suisse intéressé par les tendances FRI en Asie.

sebastien-hug
Sebastien Hug, responsable de swissnex Inde et consul général. Photo: màd

Il existe déjà plusieurs canaux d’information sur l’actualité asiatique. Qu’apporte nextrendsAsia?
Effectivement, il est aujourd’hui possible de suivre l’actualité à travers une multitude de médias sociaux, de bulletins d’information ou de blogs. Toutefois, nextrendsAsia se différencie par le fait que nous n’apportons pas que des informations isolées, mais essayons au contraire d’analyser le contexte afin de dégager des tendances à moyen et à long terme. De plus, nextrendsAsia propose des comptes rendus sur des projets de coopération entre la Suisse et les pays asiatiques, ce qui, jusqu’à présent, n’existe dans aucun autre média sous cette forme.

Qui est l’équipe derrière nextrendsAsia et qui rédige les articles?
nextrendsAsia est un projet conjoint du réseau swissnex en Asie, qui assure une présence en Chine, en Inde, en Israël, au Japon, à Singapour et en Corée du Sud en s’appuyant sur deux antennes swissnex et six conseillers scientifiques dans les ambassades suisses. Notre principale mission est d’aider les acteurs suisses du domaine FRI à entrer en relation avec des partenaires potentiels, de les conseiller sur les questions relatives à l’internationalisation et, de manière plus générale, de relayer les informations sur les tendances dans le domaine FRI. Nous voulons donner davantage de poids à ce dernier aspect à travers le projet nextrendsAsia, aussi pour attirer l’attention sur le potentiel que présente l’Asie.

Pour certains, les articles viennent directement du réseau swissnex. Pour d’autres, nous souhaitons donner la parole à des scientifiques, à de jeunes entrepreneurs et à divers acteurs FRI de notre réseau et relayer leurs points de vue. C’est pourquoi nous avons noué des partenariats avec les deux Leading Houses assurant la coopération bilatérale dans le domaine FRI en Asie – l’EPF de Zurich et la Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften (ZHAW) – et avec le laboratoire d’idées Asia Society. Ces structures soutiennent le projet en tant que «Knowledge Partner».

Quelles sont les principales thématiques?
La plateforme se concentre actuellement sur la santé, l’énergie et l’environnement, le DeepTech (à savoir les technologies qui préparent la prochaine génération du numérique) et la société 5.0 (les chances du numérique pour la société). Mais nextrendsAsia est ouverte à toutes les thématiques en lien avec la formation, la recherche, l’innovation et les jeunes entreprises. Par exemple, un article traite de la place des femmes dans les métiers technologiques, une vidéo diffuse une interview avec un investisseur dans l’agro-tech qui donne son analyse personnelle sur les tendances technologiques dans le domaine de l’agriculture en Inde, et une contribution de notre bureau scientifique de Séoul examine l’apport des technologies 5G dans les hôpitaux coréens.

Dans quelle mesure nextrendsAsia.org se distingue de nextrends.org?
Pour nextrendsAsia, nous nous sommes fortement inspirés de nos collègues de San Francisco, qui gèrent depuis plusieurs années le blog à succès nextrends.org. Les deux sites internet poursuivent le même but, à savoir apporter un éclairage et une réflexion sur les tendances issues des domaines de la technologie et de l’innovation dans leur région respective. Ainsi, swissnex San Francisco a récemment publié un article sur l’avenir des mégapoles et elle a lancé en février dernier nextcast, un podcast qui propose des entretiens avec des personnalités intéressantes sur des thèmes tels que la liberté de rassemblement à l’ère numérique ou l’interaction homme-machine.

nextrendsAsia trouvera son propre style au cours des prochains mois, mais à la différence de nextrends.org, elle invitera plus fréquemment des personnes externes à s’exprimer, scientifiques ou entrepreneurs, et diffusera davantage d’interventions sur les projets de coopération bilatérale. La plateforme est encore jeune, et tout retour ou commentaire est bienvenu pour l’améliorer ou la développer.

Auteur

Sebastien Hug
responsable de swissnex Inde et consul général

Informations complémentaires

Asie / Amérique du Nord

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/services/publications/base-de-donnees-des-publications/s-n-2020-3/s-n-2020-3i.html