Deux programmes nationaux de recherche relatifs au virage énergétique se sont achevés sur un bilan positif

En 2012, le Conseil fédéral a lancé deux programmes nationaux de recherche (PNR) sur les questions énergétiques. Dans le cadre de ces programmes, de nouvelles technologies et des approches innovantes ont été développées, susceptibles de contribuer à une production et une consommation d’énergie durables et efficaces. Le Conseil fédéral a pris connaissance le 28 octobre 2020 du rapport final des deux programmes, réunis sous le nom de PNR «Énergie». Le programme a donné lieu à une série de recommandations qui soulignent qu’un virage énergétique bien négocié représente plus qu’un simple défi technologique.

staumauer
L’énergie hydraulique se trouve face à de grands défis en Suisse. Deux projets menés dans le cadre du PNR Énergie ont étudié divers scénarios relatifs à l’avenir de l’énergie hydraulique en Suisse et aux options envisageables pour maintenir sa rentabilité. Photo: Adobe Stock

L’énergie, sous ses différentes formes, est un paramètre essentiel de notre existence, puisque le système énergétique est la base de la mobilité, de nombreux processus industriels, de la production de chaleur pour les bâtiments et d’une multitude d’activités dans notre société numérique. Au cours des dernières années, plusieurs décisions politiques ont posé des jalons déterminants pour l’évolution future du système énergétique suisse. À ce titre, on peut mentionner en particulier la Stratégie énergétique 2050. Le Conseil fédéral et le Parlement y ont décidé une sortie progressive de l’énergie nucléaire. Cette décision et d’autres transformations profondes dans le contexte international de l’énergie, notamment liées à la politique climatique, rendent nécessaire une rénovation du système énergétique suisse.

Dialogue fructueux et grande amplitude thématique
Devant la nécessité de transformer le système énergétique suisse et compte tenu de la diversité des besoins auxquels celui-ci doit répondre, le Conseil fédéral a lancé en 2012 deux programmes nationaux de recherche sur cette thématique: le PNR 70 «Virage énergétique», centré sur les facteurs scientifiques, technologiques et économiques de la transformation, et le PNR 71 «Gérer la consommation d’énergie», dédié à la dimension sociale et réglementaire de la transition énergétique. La réunion des deux programmes sous le titre de «PNR Énergie» a généré un dialogue et un échange fructueux entre les disciplines.

Au total, le PNR a financé 103 projets à hauteur de 45 millions de francs. Ceux-ci ont porté sur des thèmes aussi variés que la recherche de technologies innovantes pour le stockage de l’électricité, par exemple sous la forme d’air comprimé, ou les effets d’une réforme fiscale écologique sur le virage énergétique. D’autres travaux encore se sont intéressés à l’efficacité de réglementations «douces» consistant à définir les comportements favorables à l’environnement, par exemple l’utilisation de courant renouvelable comme choix par défaut.

Défis du virage énergétique
Comme le système énergétique est étroitement lié à d’autres systèmes sociétaux, sa transformation a des répercussions sur un grand nombre d’acteurs. Cela explique que la transition énergétique pose une multitude de défis sociaux et techniques, comme le montre le PNR Énergie. Il s’agit en effet de répondre aussi bien aux défis environnementaux de la production d’énergie, comme les émissions de particules fines et de gaz à effet de serre, qu’à ses enjeux économiques et politiques. Le débat en matière d’énergie est aussi marqué par les changements de valeurs observés dans la société. Ainsi, l’énergie nucléaire a longtemps été considérée comme une forme d’énergie propre et digne d’être encouragée à ce titre, du fait que la production d’électricité dans les centrales nucléaires émet comparativement peu de gaz à effet de serre. Après l’accident de Fukushima en 2011, toutefois, le regard porté par la population suisse sur l’énergie nucléaire a changé, si bien que de nouvelles centrales ne seraient vraisemblablement plus
acceptées aujourd’hui.

Plus que de simples défis techniques
Le rapport de conclusion du PNR Énergie comprend quinze recommandations générales. Celles-ci couvrent différents aspects, conformément à la palette des disciplines et à la variété des thèmes concernés par le programme. Une des recommandations est par exemple de concentrer l’énergie hydraulique en Suisse sur sa fonction de stabilisation dans le système énergétique, afin de compenser les fluctuations de la production de courant solaire et éolien en fonction de la météo. D’autres recommandations insistent sur l’importance de procédures de planification et de modèles de financement des projets d’infrastructure auxquels la population puisse participer.

Avec ces recommandations, le PNR Énergie met en lumière le fait que le projet de transition énergétique ne peut pas être réalisé qu’avec des mesures techniques. Sa mise en œuvre exige au contraire une combinaison de différents instruments qui pourront contribuer à ancrer dans la société une production et une consommation d’énergie plus efficaces et plus durables.

Les résultats du PNR Énergie montrent que la transformation du système énergétique est un défi majeur. En même temps, le programme a permis de développer de nouvelles approches pour gérer cette transition de manière systématique. Au vu de la qualité élevée des résultats scientifiques et de l’efficacité du transfert de savoir et de technologie auquel ils ont donné lieu, les deux programmes de recherche achevés peuvent être considérés comme des succès.

Informations complémentaires

Claudine Dolt, SEFRI
Conseillère scientifique, unité Recherche nationale

Benedikt Knüsel, SEFRI
Conseiller scienfitifique, unité Recherche nationale

www.pnr-energie.ch

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/services/publications/base-de-donnees-des-publications/s-n-2020-6/s-n-2020-6g.html