Deuxième édition du concours «SwissCanSat»

La Haute école spécialisée de Suisse occidentale HES-SO et cinq des hautes écoles du domaine Ingénierie et Architecture se réjouissent d’organiser pour la deuxième fois en Suisse le concours «SwissCanSat». Et pour cause, leur coup d’essai de la première édition en 2022 a été un coup de maître: selon les règles, l’équipe gagnante au niveau national a représenté la Suisse au concours européen organisé par l’Agence spatiale européenne (ESA). L’équipe «YesWeCan» du Gymnase de Bienne a remporté la première édition du concours «SwissCanSat» et s’est vue attribuer le premier prix par l’ESA.

bild-8
Les outils pour construire un CanSat. Cette initiative aide à faire encore mieux connaître le spatial auprès des jeunes. Photo: © ESA

Le concours européen «CanSat» 2021/2022, qui est un concours de satellites miniatures destiné aux élèves du secondaire, était la 11e édition de ce projet éducatif organisée par l’ESA et la première édition à laquelle la Suisse a participé. L’objectif du concours est de permettre à des élèves du secondaire I et II, âgés de 14 à 19 ans, de concevoir, construire et lancer un satellite miniature. Ce dernier est appelé CanSat car il doit avoir le volume et la forme d’une canette de boisson gazeuse. Le défi est, d’intégrer tous les principaux systèmes d’un satellite dans ce volume minimal.

bild-8a

Prix pour le meilleur équilibre entre les sexes

En 2010, lors du lancement du concours, 66 élèves ont relevé le défi. Au fil des années, son succès n’a cessé de croître. Actuellement, plus de 1500 élèves des États membre de l’ESA y prennent part. Parmi les nouveautés suisses 2023, le prix «The Most Promising Ingenieuse Team». Ingenieuse.ch est une initiative de la faculté d’ingénierie et architecture de la HES-SO qui vise à faire évoluer la perception traditionnelle des femmes qui choisissent des métiers considérés encore aujourd’hui en Suisse comme «atypiques». Le prix sera décerné à l’équipe présentant le meilleur équilibre entre les sexes en termes de contributions techniques et personnelles. L’équipe suisse gagnante sera invitée à participer à la finale européenne organisée par l’ESA et réunissant les vainqueurs des concours nationaux de plus d’une vingtaine de pays, juste avant les vacances d’été 2023 dans un lieu encore à définir.

bild-8d

Rétrospective du concours 2021/2022

Pour rappel, en Suisse, le concours 2021/2022 a débuté en novembre 2021. Au total, 15 équipes rassemblant près de 90 élèves ont répondu présentes pour relever le défi. Les enseignants des hautes écoles du domaine Ingénierie et Architecture de la HES-SO les ont accompagnées durant cinq mois pour les soutenir dans leur projet. Les équipes se sont retrouvées au mois d’avril à la station de sondage aérologique de MétéoSuisse à Payerne pour le lancement des CanSat. Les satellites miniatures ont été lancés à plus d’un kilomètre d’altitude à l’aide de ballons-sondes de MétéoSuisse.

Selon les règles, lors de leur descente, les CanSat devaient accomplir deux missions: une mission primaire, obligatoire pour toutes les équipes, qui consistait à recueillir des données sur la température et la pression de l’air; et une mission secondaire que les équipes pouvaient définir elles-mêmes. Celles-ci pouvaient par exemple s’inspirer des missions satellitaires réelles: développement d’un système d’atterrissage, télémétrie avancée (localisation GPS, niveaux de rayonnement, accélération). Six des 15 équipes ont été primées lors du concours national.

bild-8b

Faire connaître le spatial aux jeunes

bild-8c

Les organisateurs ont tiré un bilan très positif de la première édition du concours «SwissCanSat». Le nombre de participants a largement dépassé les attentes avec des élèves venant de toute la Suisse romande et du Tessin. Les élèves ont ainsi pu se familiariser avec le domaine de l’aérospatial et des STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques). Certains participants y ont même trouvé une voie pour leur avenir professionnel. L’enthousiasme et l’engagement des jeunes ont aussi apporté un enrichissement tant professionnel que personnel aux enseignants, qui y ont vu un réel intérêt pour ces domaines et l’assurance d’une relève dans ce thème qui peut être perçu comme moins accessible aux hautes écoles spécialisées.

bild-8e

Bien qu’extracurriculaire, ce concours a aussi permis aux organisateurs et accompagnateurs de développer de nouvelles compétences et de nouveaux partenariats, notamment en bénéficiant de l’expertise de MétéoSuisse avec qui une collaboration rapprochée était requise pour ce travail pédagogique. L’investissement de ressources en personnel et matériel fait pour «SwissCanSat» a eu un excellent retour. La Suisse continue de s’engager pour le spatial et ce type d’initiative aide à faire encore mieux connaître le spatial auprès des jeunes, tant pour l’impact dans la vie quotidienne que pour la possibilité d’en faire une carrière.

Autrice

Kamlesh Brocard, SEFRI
Collaboratrice scientifique
Division Affaires spatiales

Informations complémentaires

Les inscriptions pour l’édition 2022-2023 sont ouvertes aux classes intéressées de toute la Suisse.
Toutes les informations sont disponibles sur: www.hes-so.ch/de/swisscansat
Questions: swisscansat@hes-so.ch

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/services/publications/base-de-donnees-des-publications/s-n-2022-6/s-n-2022-6h.html