Informations générales sur les écoles supérieures (ES)

081

Les écoles supérieures (ES) permettent aux professionnels titulaires d’un certificat fédéral de capacité (CFC) ou d’une qualification équivalente d’obtenir un diplôme fédéral de degré tertiaire. Chaque année, près de 7'000 personnes obtiennent un diplôme de ce type. Les personnes ayant suivi une filière ES et reçu le diplôme correspondant sont autorisées à porter le titre qui s’y rattache (p. ex. «technicienne diplômée ES en technique du bois» ou «économiste d’entreprise diplômé ES»). Les filières peuvent être autant proposées par des institutions cantonales de formation que des écoles privées.

Offre et profil des filières de formation ES

Les filières de formation proposées dans les écoles supérieures peuvent être suivies en cours d'emploi ou à plein temps. La durée des cursus à plein temps est de deux ans au minimum et celle des cursus en cours d'emploi est de trois ans au minimum. Les personnes qui optent pour une formation à plein temps doivent suivre des stages pour accumuler de l'expérience professionnelle. Les filières de formation ES transmettent aux étudiants des compétences qui leur permettront ensuite d'assumer de manière autonome des responsabilités techniques et managériales dans leur domaine d'activité. Elles sont en adéquation avec les besoins du marché du travail et encouragent les étudiants à développer une approche méthodologique et systémique.

La formation dans les écoles supérieures a une orientation plus généraliste et plus large que les examens fédéraux. Les étudiants qui suivent une filière de formation ES sont en général plus jeunes que ceux qui passent un examen fédéral. Dans la plupart des cas, la formation dans une ES intervient directement ou trois à quatre ans après le degré secondaire II et constitue la première étape d'une carrière professionnelle.
Contrairement aux HES, les filières de formation ES portent sur un domaine plus spécifique et sur des contenus plus pointus. Elles sont également moins axées sur la recherche.

Bases légales

Outre la loi fédérale sur la formation professionnelle LFPr et l'ordonnance sur la formation professionnelle OFPr, les écoles supérieures sont également régies par l'ordonnance du DEFR concernant les conditions minimales de reconnaissance des filières de formation et des études postdiplômes des écoles supérieures (OCM ES).

L'OCM ES régit les filières de formation dans les domaines suivants:

  • Technique
  • Hôtellerie/restauration et tourisme
  • Economie
  • Agriculture et économie forestière
  • Santé
  • Social et formation des adultes
  • Arts visuels, arts appliqués et design
  • Trafic et transports

Les 8 domaines sont divisés en 57 orientations. Actuellement, environ 450 filières de formation des écoles supérieures sont proposées et réparties sur l'ensemble de la Suisse. Parmi elles, environ deux tiers sont reconnues selon le droit en vigueur ou se trouvent, actuellement, en cours de procédure de reconnaissance conformément à l'OCM ES. Le tiers restant est reconnu selon l'ancien droit fédéral ou les lois cantonales. Ces filières de formation, reconnues selon l'ancien droit, jouissent également d'une reconnaissance fédérale; les écoles supérieures concernées ne sont cependant pas autorisées à délivrer les nouveaux titres de «...diplômée ES» et «...diplômé ES».

Plans d'études cadres

Les plans d'études cadres servent de base pour la conception des filières de formation et leur reconnaissance par le SEFRI. Ils fixent le profil de la profession, les compétences à acquérir, les domaines de formation et leur durée, la coordination des composantes scolaires et pratiques, et les contenus de la procédure de qualification. Les institutions de formation qui souhaitent proposer des filières de formation doivent respecter les dispositions des plans d'études cadres des domaines et des orientations correspondantes.
Les plans d'études cadres sont élaborés par les prestataires de la formation en collaboration avec les associations professionnelles et de branches concernées et sont approuvés par le SEFRI.

Etudes postdiplômes EPD ES

Les écoles supérieures proposent non seulement des filières de formation, mais aussi des études postdiplômes, qui permettent aux étudiants de poursuivre leur spécialisation et d'approfondir leurs connaissances. L'admission à des études postdiplômes présuppose un diplôme de degré tertiaire. Ces études postdiplômes sont également reconnues par le SEFRI, même si elles ne se basent pas sur des plans d'études cadres à l'exception du domaine de la santé. Les étudiants obtiennent un diplôme et sont autorisés à porter le titre protégé correspondant (par exemple «diplômée en direction d'institution de l'enfance EPD-ES»).

Tâches du SEFRI

Le SEFRI

  • réglemente la reconnaissance fédérale des filières de formation et des études postdiplômes des écoles supérieures
  • approuve les plans d'études cadres

Le SEFRI est épaulé dans ses tâches par la Commission fédérale des écoles supérieures (CFES).

Informations sur les offres de formation ES

Vous trouverez dans la liste des professions tous les plans d'études cadres actuels ainsi que les filières de formation et les études postdiplômes ES par prestataire, reconnues selon le droit en vigueur.

Les listes ci-après donnent une vue d'ensemble de toutes les filières de formation ainsi que des études postdiplômes ES par canton (reconnues selon le droit en vigueur, reconnues selon l'ancien droit, en cours de reconnaissance).

Manifestations

Atelier d'échange d'expériences

Informations sur le projet stratégique

Le projet stratégique vise à traiter les questions liées au financement ainsi qu'au meilleur positionnement de la formation professionnelle supérieure dans le système éducatif, sur le marché du travail et dans la société et à intensifier la recherche de solutions.

Informations complémentaires

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/themes/la-formation-professionnelle-superieure/informations-generales-sur-les-ecoles-superieures--es-.html