Stabilité sur le marché des places d’apprentissage (Dernière modification 07.06.2017)

Berne, 07.06.2017 - Comme les années précédentes, la situation sur le marché des places d’apprentissage est globalement stable en avril 2017. Tandis que l’offre de places d’apprentissage est analogue à celle de 2016, la demande de places d’apprentissage a augmenté, tout comme le nombre de jeunes ayant à choisir une profession. C’est ce qui ressort des projections du baromètre des places d’apprentissage effectuées par l’Institut LINK sur mandat du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI).

Les résultats de l’enquête qui a été menée de mars à début mai 2017 montrent que le nombre de jeunes confrontés au choix d’une profession a augmenté par rapport à 2016, pour retrouver un niveau comparable à celui de 2014 et de 2015. Au total, quelque 135'500 jeunes avaient à choisir une profession le 15 avril 2017, contre 125'500 à la même période en 2016. Parmi ces jeunes, 71'000 s’intéressaient à une place d’apprentissage (66'000 en 2016). De leur côté, les entreprises interrogées proposaient un nombre total de 79'000 places d’apprentissage, comme en 2016. Il en résulte un excédent de 8'000 places d’apprentissage par rapport à la demande des jeunes intéressés par une place (2016: 13'000).

En ce qui concerne l’offre et la demande, l’attribution des places d’apprentissage est aussi avancée que les années précédentes. En avril 2017, un nombre total de 49'000 jeunes avaient trouvé une place d’apprentissage (2016: 45'500). Du point de vue des entreprises, 55'500 places d’apprentissage étaient définitivement attribuées (2016: 55'000). La différence de 6'500 places entre les offres attribuées par les entreprises et les places d’apprentissage obtenues par les jeunes indique que les entreprises ont une longueur d’avance en matière d’information: il est fort probable que plusieurs jeunes disposent déjà d’une place assurée sans le savoir.

Le nombre de jeunes qui n’avaient pas encore reçu de réponse positive à la date de référence et qui étaient intéressés par une place d’apprentissage s’élevait à 20'500 (2016: 19'000). Le nombre de places d’apprentissage encore vacantes s’élevait à 23'500 (2016: 24'000), selon la projection établie sur la base des déclarations des entreprises. Les places vacantes se concentrent notamment dans les branches «architecture et construction», «services» et «vente». Globalement, l’offre de places d’apprentissage encore vacantes dépasse donc la demande des jeunes de 3'000 places (2016: 5'000).

Le baromètre des places d’apprentissage est établi deux fois par an (en avril et en août). Pour l’enquête de ce printemps, 2'801 jeunes âgés de 14 à 20 ans ont été interrogés par téléphone dans toute la Suisse entre le 23 mars et le 1er mai 2017. L’intervalle de confiance est de +/- 1,9% pour cet échantillonnage. Du côté de l’économie, 7'100 entreprises ayant au moins deux collaborateurs (en équivalents plein temps) ont été interrogées par écrit. Parmi celles-ci, 5'954 ont participé l’enquête entre le 28 mars et le 8 mai 2017, dont 2'041 proposaient des places d’apprentissage. L’intervalle de confiance se situe à +/- 2,2 % pour cet échantillonnage. Un rapport contenant des résultats détaillés selon la région, le sexe, la nationalité et la branche/le domaine professionnel sera publié dès la fin juin 2017 à l’adresse suivante: www.sbfi.admin.ch/barometre


Adresse pour l'envoi de questions

Katrin Frei, cheffe de l’unité Politique de la formation professionnelle
Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation
katrin.frei@sbfi.admin.ch, tél. +41 58 462 82 47

Tiziana Fantini, responsable de projets Communication
Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation
tiziana.fantini@sbfi.admin.ch, tél. +41 58 463 04 59



Auteur

Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation
http://www.sbfi.admin.ch

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/actualite/medienmitteilungen/test-bit.msg-id-66964.html