Continuité et changement: déterminants de l’évolution professionnelle et personnelle de l’adolescence à l’âge adulte moyen

Interkantonale Hochschule für Heilpädagogik (HfH), Département Formation continue, recherche et prestations

Direction du projet: Prof. Kurt Häfeli (direction), Claudia Schellenberg (co-direction)

Durée: 01.09.2011 - 31.01.2014

L’étude s’intéresse en particulier aux questions portant sur le changement professionnel et la continuité pendant la carrière, sur les facteurs influençant les décisions dans le domaine professionnel et sur les facteurs de risque et de protection dans les processus critiques. Comment la génération des baby boomers a réagi aux changements économiques et technologiques des trente dernières années? Pour répondre à ces questions, la base de données constituée dans le cadre de l’étude transversale zurichoise «Von der Schulzeit bis ins mittlere Erwachsenenalter» (ZLSE) (De la scolarité à l’âge adulte moyen) a été complétée par une nouvelle enquête réalisée auprès des mêmes personnes âgées aujourd’hui de 49 ans. La ZLSE est une étude transversale d’accompagnement portant sur un échantillon représentatif (année de naissance 1963) pour la Suisse alémanique qui a compté jusqu’ici neuf études réalisées auprès de ces personnes entre leur 15e et leur 36e année. Lors de la dixième enquête menée au printemps 2012, 485 personnes (taux de réponse de 76 %) ont pu être interrogées.

Les résultats montrent une grande continuité des parcours professionnels sur trente ans. Si l’on relève au premier abord des changements, on s’aperçoit en fait qu’ils ont lieu souvent dans des professions proches sur le plan psychologique ou qu’ils font suite à une promotion dans le champ professionnel d’origine. En ce qui concerne la progression dans la carrière, on constate des différences marquantes entre les sexes: les femmes entament leur parcours professionnel avec un statut professionnel supérieur à celui des hommes, mais font preuve ensuite d’une mobilité verticale clairement inférieure. Ce manque de mobilité est en corrélation étroite avec la répartition traditionnelle des rôles; des interruptions pour raisons familiales ont des répercussions négatives sur le statut professionnel. Pendant la même période, les activités de formation et de formation continue des hommes ont un effet positif sur la progression de leur carrière. L’un des aspects intéressant mis en évidence dans cette étude est l’influence durable de conditions présentes pendant la jeunesse: plus l’intelligence, le type d’école secondaire et l’origine sociale sont d’un niveau élevé, plus le statut professionnel l’est aussi à l’âge de 49 ans. D’autres caractéristiques de la personnalité ont des effets indirects et plus faibles.

17 mars 2014

Projet présenté sur le site internet de la HfH (en allemand)

Informations complémentaires

Documentation

Valorisierungsbericht (PDF, 231 kB, 15.05.2014)Kurt Häfeli, Claudia Schellenberg, Nicolas Schmaeh, Achim Hättich & Alexander Grob
(en allemand)

https://www.sbfi.admin.ch/content/sbfi/fr/home/bildung/berufsbildungssteuerung-und--politik/recherche-sur-la-formation-professionnelle/projets-individuels/thematiques-transition-i-et-transition-ii/continuite-et-changement--determinants-de-levolution-professionn.html